Passer au contenu principal

Les femmes marins

Vos droits et à qui demander conseil 

Si vous travaillez en mer et avez besoin d’aide et de conseils sur des questions liées au travail, contactez votre syndicat de gens de mer. En adhérant à un syndicat affilié à l’ITF, vous bénéficiez également d’avantages et d’une protection supplémentaires. 

Nous avons plus de 150 inspecteurs et personnes contacts basés dans les ports à travers le monde et sensibilisés aux questions de genre de par leur formation. Si les conditions de travail, les salaires et la situation en matière de santé et de sécurité à bord de votre navire vous préoccupent, contactez l’un de nos inspecteurs ITF.

Droits liés à la maternité pour les femmes marins

Vos droits liés à la maternité varient en fonction de votre lieu de travail.

  • Navires battant pavillon national Si vous travaillez sur un navire battant le pavillon de votre propre pays, vous serez couverte par la législation de votre pays et par tous droits garantis par les conventions collectives de votre syndicat. 
  • Navires battant pavillon de complaisance (FOC) Les droits liés à la maternité sont régis par la législation de l’État du pavillon, mais il est possible que celle-ci ne vous donne absolument aucun droit. Cependant, des droits minimaux sont garantis aux termes des accords approuvés par l’ITF.
  • Navires de commerce Les accords approuvés par l’ITF stipulent que les femmes marins enceintes doivent être rapatriées aux frais de la compagnie et recevoir deux mois de salaire complet à titre d’indemnisation. Si votre compagnie refuse d’appliquer cette réglementation, contactez un inspecteur de l’ITF.

Si le navire opère dans les eaux côtières ou qu’il y ait un médecin à bord, le fait de continuer de travailler jusqu’à un stade de grossesse avancé ne présente généralement pas de risque pour la femme enceinte – jusqu’à 28 semaines dans les eaux britanniques, par exemple. Toutefois, dans le cas de navires de haute mer, les risques associés à la grossesse en mer doivent être soigneusement évalués. Pour obtenir des conseils, contactez votre syndicat ou un inspecteur de l’ITF.

Souvenez-vous que le fait d’être enceinte n’est pas une faute disciplinaire. L’ITF condamne fermement tout employeur prenant des mesures à l’encontre des femmes enceintes.

Vous avez besoin de conseils confidentiels ? SeafarerHelp peut vous aiguiller. 

Brimades, harcèlement et discrimination

Dans un secteur à dominante masculine, ce sont souvent – mais pas exclusivement – les femmes qui sont victimes de brimades, de harcèlement ou de discrimination.

Les brimades et le harcèlement sont des problèmes graves qui peuvent avoir une influence très néfaste sur la santé des travailleuses et travailleurs qui en sont victimes et compromettre leur aptitude à exercer leur emploi. Nous avons élaboré une politique pour faire face à ces problèmes. Les armateurs européens et les syndicats de la Fédération européenne des travailleurs des transports ont également adopté en commun des directives claires à ce sujet.

La discrimination peut prendre de nombreuses formes différentes, notamment :

  • refus de fournir du travail ou un emploi pour des motifs de genre, de race, de nationalité ou autres
  • non-respect du principe « à travail égal, salaire égal »
  • manque d’installations ou d’équipements à la disposition de personnes du sexe opposé

Il n’y a pas discrimination si l’on vous donne un travail que vous n’aimez pas, mais qui est généralement effectué par des personnes du sexe opposé de même catégorie.

Si vous êtes victime de brimades, de harcèlement ou de discrimination, contactez votre syndicat ou l’un de nos inspecteurs ITF.

En savoir plus sur ce que fait l’ITF pour les travailleuses des transports.

Publier un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.