Passer au contenu principal

Les syndicats australiens renforcent leur opposition à MTR (Hong Kong) en organisant des piquets dans les gares de Melbourne

26 Nov 2019
Communiqué de presse
Des centaines de syndicalistes australiens ont renforcé leur opposition au transporteur Metro Trains Melbourne (MTM), filiale de la société MTR, propriété du gouvernement hong-kongais, en organisant des centaines de piquets dans les gares pour rallier les usagers à la cause des cheminots, qui se battent durement pour obtenir un nouvel accord collectif.

Plus de 200 membres du Rail Tram and Bus Union (RTBU) et de la collectivité ont distribué 60 000 tracts aux usagers durant les heures de pointe pour informer les habitants de Melbourne des offensives lancées sur leurs conditions de travail et la qualité des services.

MTR est déjà sous pression, car MTM continue d’accumuler les problèmes de fiabilité et de ponctualité. Octobre était le deuxième mois consécutif, et le quatrième cette année, pour lequel MTM a dû offrir des compensations aux usagers.

La Secrétaire du RTBU pour la province de Victoria, Luba Grigorovitch, a annoncé que la campagne syndicale passait à l’échelon supérieur : « Si MTM refuse de négocier de bonne foi avec son personnel, nous n’avons d’autre choix que de renforcer notre campagne pour obtenir un accord juste. »

« MTR-MTM tente, sur des points techniques, d’empêcher les membres du RTBU d’exercer leur droit démocratique à la grève. Nous avons dû saisir la justice pour écarter les obstacles juridiques à l’action revendicative de nos membres » a déclaré Mme Grigorovitch.

Le Secrétaire général de l’ITF, Stephen Cotton, a commenté cette mobilisation populaire et promis le soutien de la Fédération internationale des ouvriers du transport (ITF) et des 18 millions de travailleuses et travailleurs des transports qu’elle représente partout dans le monde.

« Nous continuerons d’aider le RTBU à mener cette campagne à Melbourne et partout où cela sera nécessaire, pour que chaque usager soit conscient du mépris de MTR-MTM pour les personnes qui font bouger nos villes » a déclaré M. Cotton.

« Ces offensives de MTR-MTM montrent combien le conseil de MTR ne comprend rien aux attentes de la population. Le mouvement syndical international œuvrera sans relâche pour que les cheminots obtiennent le respect qu’ils méritent, et les usagers, les services pour lesquels ils paient. »

« Les habitants de Melbourne en ont assez de ces retards, annulations et problèmes techniques et ne peuvent accepter que MTR-MTM tente une nouvelle fois d’amoindrir la qualité du réseau » a déclaré M. Cotton.

Le RTBU indique qu’il utilisera des affiches, des publicités mobiles, des publicités en ligne et des stands dans toutes les grandes gares pour « exiger des comptes de MTR-MTM ».

Le RTBU est également soutenu par l’Australian Council of Trade Unions (ACTU) et la Fédération internationale des ouvriers du transport (ITF), qui représente plus de 18 millions de travailleuses et travailleurs des transports dans le monde.

Le RTBU représente tous les salariés des opérations et de la maintenance du système de transport ferroviaire métropolitain de passagers à Melbourne.

Publier un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.