Skip to main content

Soutien aux travailleuses et travailleurs

Il faut aider les travailleuses et travailleurs à prendre les mesures qui s’imposent pour enrayer la propagation du Covid-19. 

Dans ce cadre, des autorisations spéciales d’absence rémunérée doivent être mises en place pour que les travailleuses et travailleurs puissent se déclarer malades et s’isoler à la maison.

Doivent être concernés les travailleurs informels, occasionnels, intérimaires et précaires qui, sinon, se rendraient au travail même s’ils sont malades par crainte d’une perte de salaire ou d’emploi. 

Protection sur le lieu de travail

Chaque lieu de travail doit mettre en place un plan Covid-19, incluant :  

  • Des informations, des formations et un soutien sur les mesures locales de lutte contre le virus – et des infrastructures de mise en œuvre adéquates
  • Des mesures d’hygiène adéquates
  • Une distanciation sociale et un isolement
  • Du télétravail quand celui-ci est possible
  • Un système de signalement encourageant les déclarations des travailleurs sans qu’ils aient à craindre une discrimination ou des représailles
  • Des arrangements pour les personnes écartées du lieu de travail du fait des mesures de prévention des infections
  • Des autorisations spéciales d’absence rémunérée pour les cas confirmés, le confinement à la maison suite à un contact avec un cas confirmé, l’attente des résultats du test de dépistage, le confinement à la maison au retour d’un voyage à l’étranger
  • Un plan d’urgence si les autorités sanitaires ferment les écoles et les entreprises et annulent les grands événements publics, pour que les travailleuses et travailleurs puissent toujours s’occuper de leurs enfants ou des autres membres de la famille à leur charge 

Emplois à haut risque

Les travailleuses et travailleurs en contact avec le public, par exemple les personnels des transports en commun, sont exposés à un risque accru.  Des mesures adéquates doivent être mises en place pour les protéger. 

Ceci passe par un lieu de travail exempt de harcèlement, d’intimidations et des autres conséquences négatives à porter au compte de l’anxiété accrue des passagers.