Passer au contenu principal

À Oslo, les coursiers organisent une soupe populaire dans le cadre de leur lutte pour le travail décent

06 Sep 2019

À Oslo, Norvège, plus de 100 livreurs employés par la société Foodora se sont mis en grève afin de réclamer une convention collective de travail avec leur employeur.

Dans le cadre de leur action, les livreurs affiliés au syndicat Fellesforbundet ont organisé une soupe populaire et réparent des vélos gratuitement dans le centre-ville.

Dans une déclaration, leur comité de grève a indiqué : « Un incroyable soutien nous est parvenu de toutes parts, des médias à l’étranger comme des coursiers employés dans d’autres pays et de la population en général. Nous sommes particulièrement reconnaissants. Nous réalisons que notre lutte ne représente qu’une petite bataille dans le contexte d’un vaste combat en faveur des droits des travailleurs, mais il faut passer par-là ! »

Rosastreiken i et nøtteskall

Det er mye misinformasjon der ute. Hør nestleder i Foodoraklubben, Paul Olai-Olssen, forklare hva #rosastreiken faktisk handler om i denne videoen fra Ungdom mot EU!

Posted by Rosastreiken on Saturday, August 24, 2019

Le syndicat avait commencé à négocier la convention avec Foodora cet été, mais devant l’échec des pourparlers et de la médiation, la grève a été engagée le 20 août.

Les coursiers revendiquent notamment :

  • Une augmentation de salaire (ajusté sur l’inflation) pour les trois années où la rémunération a stagné
  • Une compensation adéquate pour l’utilisation de leur équipement personnel au travail, par exemple les bicyclettes, les smartphones, etc.
  • Une formation satisfaisante et un plan de sécurité pour les risques quotidiens auxquels se heurtent les livreurs.

« Nos coursiers aiment leur travail et veulent continuer à le faire dans des conditions équitables, » précise la déclaration. « Cette grève est importante non seulement pour les livreurs et livreuses de Foodora en Norvège mais pour l’ensemble des livreurs partout dans le monde, y compris celles et ceux qui travaillent pour Foodora, et pour quiconque se soucie des conditions de travail et des droits des travailleurs et travailleuses évoluant dans ce que l’on nomme l’économie des plateformes. »

« Toute forme d’aide et de soutien, tant à l’échelle nationale qu’internationale, nous est précieuse. Les contributions économiques iront directement aux coursiers en grève, afin d’appuyer leurs efforts. Pour faire un don, utilisez les coordonnées bancaires suivantes : IBAN : NO3790012351495, BIC (SWIFT) : SHEDNO2. »

L’action déployée en Norvège s’inscrit dans le cadre d’un mouvement plus important des coursiers qui s’organisent face aux conditions d’emploi consternantes qui leur sont infligées, avec notamment de récentes manifestations en Belgique et le lancement de la Delivery Riders Alliance (Alliance des livreurs) en Australie

Publier un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.