Passer au contenu principal

Belgique : les coursiers Deliveroo réclament justice

21 Jun 2019

À la suite du Forum des coursiers de l’ITF, tenu à Londres les 28 et 29 mai, le Collectif belge des coursier-e-s / KoeriersCollectief; avec le soutien de l’UBT-FGTB, affiliée à l’ITF, est descendu dans la rue pour réclamer justice pour les livreurs Deliveroo.

« Deliveroo s’imagine être au-dessus des lois », explique Steven Steyaert de l’UBT-FGTB. « Nous faisons campagne contre les abus et voulons amener Deliveroo à négocier pour que les coursiers puissent choisir leur statut d’emploi et qu’on leur fournisse tout ce dont ils ont besoin pour réaliser leur travail, tel qu’un vélo ou un téléphone mobile. »

Des centaines de coursiers ont manifesté de par le monde pour réclamer le respect de leurs droits. Dans plusieurs pays, des actions en justice sont en cours afin de définir quelles devraient être leurs conditions de travail.

L’ITF continue de soutenir l’ensemble de ses affiliés qui se battent pour améliorer les conditions de travail des livreurs et obliger les employeurs à rendre des comptes.

À l’issue du Forum des coursiers, Baker Khundakji, Responsable des jeunes travailleuses et travailleurs des transports de l’ITF, a déclaré : « Les jeunes sont touchés de façon disproportionnée par l’emploi précaire, et nous devons nous concentrer sur les nouveaux secteurs de l’économie concernés par cette exploitation. Les difficultés auxquelles sont confrontés les coursiers sont les mêmes partout dans le monde, et l’ITF s’engage à collaborer avec les syndicats pour coordonner une riposte transnationale aux abus de l’économie des petits boulots. Chaque coursier a le droit à des conditions de travail décentes. Chaque coursier devrait être un #UnionRider. »

Publier un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.