Passer au contenu principal

Déclaration conjointe IATA-ITF à l’occasion de la Journée internationale des équipages de cabine

02 Jun 2021

Le 31 mai est la Journée internationale des équipages de cabine. Nous saluons le dévouement des équipages de cabine du monde entier, grâce auquel nous pouvons continuer de voyager en avion. Nous rendons tout particulièrement hommage aux victimes de la pandémie, et à tous les personnels qui, en cette période compliquée, continuent d’assurer notre sécurité en vol.
 
Hélas, la crise sanitaire n’a pas fait ressortir le meilleur de chacun d’entre nous. La reprise des liaisons aériennes a vu une hausse du nombre de passagers perturbateurs dans certaines régions du monde. Ce comportement est inacceptable. Le mauvais comportement d’une minorité de passagers irrespectueux ne sera pas toléré.
 
Tout le monde doit adhérer aux règles et procédures nécessaires à la santé et à la sécurité des passagers et des équipages. En cette période de pandémie, cela implique entre autres de respecter des mesures temporaires telles que le port du masque. Il n’est jamais acceptable de ne pas observer les mesures de sécurité, et les passagers devraient s’attendre à une tolérance zéro face aux comportements abusifs envers les membres d’équipage ou les autres passagers.
 
Un cadre international est un puissant facteur de dissuasion. Mais l’acceptation du Protocole de Montréal 2014 (MP 14), qui autorise les poursuites judiciaires en cas de comportement agité à bord de vols internationaux, n’est pas encore universelle. Nous exhortons tous les gouvernements à ratifier sans tarder le MP 14.
 
Nous demandons aussi aux gouvernements de reconnaître l’importance du rôle des équipages, et du transport aérien en général, en accordant la priorité aux équipages de cabine en matière de vaccination, comme le préconise l’OACI, et conformément à la recommandation de l’Organisation mondiale de la santé, qui exhorte les gouvernements à vacciner prioritairement les travailleuses et travailleurs des transports.
 
Nous surmonterons cette crise. Et quand nous aurons retrouvé la pleine liberté de voyager, nous savons que nous pourrons compter sur les équipages de cabine du monde entier pour assurer notre sécurité.