Passer au contenu principal

ALSA fait machine arrière dans les négociations avec l’UMT

29 Jul 2019
Alors qu’elle s’était engagée à établir des relations sociales avec l’UMT, le syndicat représentant les travailleuses et travailleurs du transport routier au Maroc, la société de transport routier de voyageurs ALSA fait machine arrière.

ALSA, filiale espagnole du groupe britannique National Express, suscite la polémique en raison du traitement imposé à ses salariés dans de nombreux pays. Cette semaine, une délégation internationale composée d’affiliés de l’ITF représentant les salariés d’ALSA, notamment CCOO et UGT pour l’Espagne ainsi que les Teamsters pour les États-Unis, s’est rendue à Marrakech dans le but de soutenir l’UMT dans le contexte de l’ouverture du dialogue avec la société.

Tandis qu’une rencontre avec ALSA avait été programmée pour le 24 juillet, la direction de l’entreprise a annulé celle-ci en dernière minute, prétextant qu’il y avait eu confusion dans les dates. L’UMT et les syndicats qui le soutiennent se sont associés à l’ITF pour déposer une lettre au siège de l’entreprise exprimant leur déception quant au manque d’engagement d’ALSA vis-à-vis de sa main-d’œuvre marocaine.

Bilal Malkawi, Secrétaire régional de l’ITF pour le Monde arabe, a déclaré : « ALSA renvoie ici une image très négative à ses salariés au Maroc : vous n’avez pas autant d’importance que nos autres employés, ailleurs dans le monde. En outre, le fait que l’employeur annule une réunion pour éviter le dialogue avec ses salariés est une manière très maladroite de procéder ici. »

« Compte tenu de la présence d’une délégation internationale de l’ITF à Marrakech pour soutenir l’UMT, cette attitude permet en fait aux salariés d’autres pays de prendre conscience clairement de ce que la direction d’ALSA est disposée à faire si elle estime pouvoir s’en tirer impunément. L’ITF et ses affiliés continueront de soutenir les travailleuses et travailleurs marocains jusqu’à ce qu’ils bénéficient des mêmes droits syndicaux que leurs collègues en Europe et en Amérique du Nord. »

Publier un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.