Passer au contenu principal

Une saison d’action s’ouvre pour les personnels aéroportuaires

09 Sep 2019
Tout autour du globe, les personnels aéroportuaires se préparent à une saison d’action afin de revendiquer des conditions d’emploi et de rémunération équitables dans les principaux hubs aéroportuaires.

Hier au Canada, le Conseil des travailleuses et travailleurs de l’aéroport de Toronto a célébré la Fête du travail en recevant un groupe de politiciens, tous partis confondus, en amont des prochaines élections. À l’occasion d’une session ouverte à l’Aéroport international Pearson, les employés ont ainsi « cuisiné » les candidats issus du Parti libéral, du Nouveau Parti démocratique et du Parti vert sur des questions telles que l’emploi précaire, la pratique du « transfert de contrats » (ou « contract flipping ») et les dispositions relatives à un salaire décent au niveau fédéral.

En Thaïlande, le Syndicat des travailleurs de Wingspan (WWU) affilié à l’ITF a annoncé sa conversion, abandonnant le statut de syndicat d’entreprise pour celui de syndicat sectoriel représentant les personnels aéroportuaires. L’adhésion au WWU est à présent ouverte à tous les travailleurs des aéroports thaïlandais, quel que soit leur employeur. Il s’agit d’une mesure importante pour surmonter la fragmentation des effectifs aéroportuaires et consolider la force de travail par-delà les clivages professionnels.

Pendant ce temps, en Indonésie, les personnels navigants organisés par Ikatan Awak Kabin Garuda Indonesia (IKAGI) continuent de lutter contre les manœuvres antisyndicales de la Garuda. La Secrétaire générale d’IKAGI, Jackie Tuwanakotta, n’a pas été en mesure de se rendre solidairement à Toronto en raison de la tentative de l’entreprise cherchant à saboter les finances du syndicat. Aux côtés de nombreux autres affiliés de l’ITF à travers le monde, les syndicats thaïlandais et canadien ont condamné les actions de la Garuda et se sont engagés à soutenir IKAGI dans le cadre de ses efforts visant à garantir les droits syndicaux fondamentaux, dans la droite ligne de la législation indonésienne.

Plus tard cette semaine, les personnels des services de restauration aérienne employé par LSG Sky Chefs se réuniront à Francfort et à Londres afin de coordonner des plans d’amélioration de la rémunération et des conditions de travail et afin d’examiner le projet de vente de LSG par le groupe Lufthansa. Cette initiative s’inscrit dans le sillage des mesures prises aux États-Unis le mois dernier, alors que 58 salariés organisés par UNITE HERE avaient été arrêtés pour désobéissance civile à l’extérieur du siège social d’American Airlines, client de LSG.

Depuis quelques années, l’ITF coordonne activement les campagnes nationales et locales à travers son programme d’organisation des aéroports et sa Section de l’aviation civile. Nous continuons de soutenir les revendications des personnels aéroportuaires, aux quatre coins du globe, qui exigent de leurs employeurs un traitement équitable.

Publier un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.