Passer au contenu principal

L’ITF s’engage à appuyer la grève des cheminots français

05 Dec 2019

La Section des cheminots de l’ITF, forte de ses 8 millions de travailleuses et travailleurs issus de 142 syndicats de 78 pays, s’est engagée à soutenir les quatre syndicats français de cheminots qui entament le 5 décembre 2019 une grève reconductible.

La CGT, l'UNSA, la CFDT et FO ont débuté cette action revendicative pour enrayer les changements préjudiciables que le gouvernement tente d’imposer.

Selon les syndicats, la réforme ferroviaire, qui doit entrer en application le 1er janvier 2020, va entraîner une détérioration des conditions de travail des cheminots, une baisse des salaires, et limiter les droits syndicaux.

Le projet d’ouverture du rail à la concurrence entraînera une externalisation des emplois, notamment dans la maintenance. La lettre de solidarité adressée par l’ITF aux syndicats français indique que « ces stratégies sont les mêmes dans le monde entier, et aboutissent aux mêmes résultats : la destruction d’une partie du système ferroviaire ».

Les syndicats protestent en outre contre le projet de réforme du financement des retraites. Ils expliquent que celui-ci se soldera par une baisse des pensions, et ne résoudra en rien les problèmes rencontrés par les travailleurs à temps partiel, bien souvent des femmes. Dans sa lettre, l’ITF décrit la protection sociale à la française comme un système « que la plupart envient de par la nature de son financement et sa solidarité intergénérationnelle ».

Publier un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.