Passer au contenu principal

Catastrophe sanitaire à nulle autre pareille en Inde : les travailleurs font front ensemble

06 May 2021

Nous sommes solidaires de la population indienne, alors que la deuxième vague de Covid-19 ravage le pays. Ce qui se passe en Inde nous concerne tous – les hôpitaux sont saturés, et les réserves d’oxygène viennent à manquer. Avec ce cataclysme sanitaire, la tragédie Covid-19 monte encore d’un cran.

Des personnes de tous horizons consentent des sacrifices incommensurables pour lutter contre le Covid-19. Alors que les infrastructures publiques indiennes sont submergées, incapables de gérer l’afflux quotidien de nouveaux malades, la population se serre les coudes. Cette crise sanitaire démontre plus que jamais l’importance du réseau ferroviaire. Plus d’un million de cheminots sont en première ligne, transportant l’oxygène salvateur et les équipements médicaux sur tout le territoire indien, l’un des plus complexes au monde.

Les cheminots se sacrifient pour que cette chaîne d’approvisionnement critique puisse continuer de fonctionner. Plus de 94 300 cheminots ont été contaminés à ce jour, pour la plupart au travail, et plus de 1 500 y ont laissé la vie. Avec l’effet multiplicateur de la contamination des proches et l’inévitable aggravation de la pandémie dans les prochaines semaines, ces chiffres ne feront que grimper. Pourtant, comme les médecins, les soignants et d’autres personnels de première ligne, les cheminots laissent leur peur de côté pour se mettre au service des autres.

Grâce à leur détermination et à leur dévouement, l’oxygène et les fournitures médicales essentielles parviennent aux hôpitaux et aux collectivités locales sur tout le territoire. Le rail indien, véritable épine dorsale du pays, était déjà renommé dans le monde entier avant la crise, et se révèle aujourd’hui plus indispensable que jamais. 

« L’ITF soutient ses camarades indiens, les aidant par tous les moyens possibles. Et quand, d’un point de vue pratique, cette aide doit se réduire à notre soutien moral et à notre solidarité, nous sommes là également », a déclaré Stephen Cotton, Secrétaire général de l’ITF.

« Tout au long de la pandémie, nous avons constaté que ce sont les plus défavorisés qui souffrent le plus du Covid. Nous saluons le travail accompli par nos affiliés indiens, et les sacrifices de leurs membres, pour que les fournitures médicales urgentes puissent continuer de parvenir aux personnes qui en ont désespérément besoin. »

« Lorsque cette crise sera terminée, car elle le sera un jour, on se souviendra du dévouement remarquable des cheminots. C’est grâce à eux que, littéralement, la population aura pu continuer de respirer », a conclu Cotton.

L’ITF est prête à soutenir l’assistance humanitaire en Inde. Toutes nos pensées vont vers sa population.