Passer au contenu principal

Action mondiale pour les cheminots thaïlandais persécutés

11 Nov 2019

Des militants syndicaux du monde entier sont passés à l’action le 7 novembre 2019 en soutien à un groupe de responsables syndicaux thaïlandais.

Les 13 responsables du State Railway Union of Thailand (SRUT) seront jugés le 11 novembre pour des faits liés à leur initiative sur la santé et la sécurité. Ils risquent jusqu’à 5 ans de réclusion, une amende de 20 000 THB et leur licenciement par les chemins de fer thaïlandais (SRT).

Ces treize responsables du SRUT sont Wirun Sakaekum, Prachaniwat Buasri, Nittinai Chaiyaphum, Sorawut Phothongkam, Thawatchai Boonwisoot, Saroj Rakchan, Sawit Kaewwan, Thara Sawangtham, Liam Mokngam, Pinyo Ruenphet, Arun Deerakchat, Bunjong Bun-net et Supichet Suwanachatri.

Via les ambassades thaïlandaises, l’ITF et ses affiliés ont adressé une lettre au Premier ministre. Celle-ci réclame :

  • une intervention immédiate dans cette affaire pour montrer que la Thaïlande respecte les normes internationales du travail
  • la mise en œuvre des recommandations du Comité de la liberté syndicale de l’OIT contenues dans son rapport sur ce dossier : abandonner les poursuites contre les 13 responsables du SRUT ; exhorter la SRT à retirer les amendes et à rembourser les sept responsables du SRUT des sommes déjà prélevées ; veiller à ce qu’ils soient pleinement indemnisés pour les salaires et avantages sociaux qu’ils n’ont pas perçus depuis leur réintégration ; amender le droit du travail thaïlandais pour le rendre conforme aux principes de la liberté syndicale.

Publier un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.