Passer au contenu principal

Vaccination anti-Covid : l’ACI et l’ITF réitèrent leur demande appelant les gouvernements à accorder la priorité aux travailleurs de l’aviation

07 Apr 2021
Communiqué de presse

Dans le sillage des nouvelles directives de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) et de son dernier appel lancé aux côtés de l’OMS, les organismes mondiaux représentant les aéroports et le personnel aéroportuaire du monde entier ont renouvelé leur demande afin que les gouvernements accordent la priorité aux travailleurs de l’aviation dans leurs plans de vaccination. Le Conseil international des aéroports (ACI) Monde et la Fédération internationale des ouvriers du transport (ITF) reconnaissent l’appui indéfectible témoigné par l’OACI et l’OMS à cette cause importante, depuis le début de la pandémie. 

L’ACI et l’ITF ont contribué aux travaux de l’Équipe spéciale du Conseil de l’OACI sur la relance de l’aviation (CART), et les deux organisations se félicitent de la publication de la version actualisée des orientations pour la relance mondiale de l’aviation, mises à jour sur la base des recommandations de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et proposant des perspectives nouvelles au sujet des tests de dépistage et de la vaccination, qui contribueront à l’établissement d’une norme mondiale en vue du redressement post-pandémique.

En décembre 2020, l’ACI Monde et l’ITF avaient tous deux appelé au traitement prioritaire des personnels des aéroports dans le cadre des campagnes de vaccination, afin d’appuyer une reprise mondiale après la pandémie.

À la suite de la publication des dernières orientations actualisées de l’OACI, Luis Felipe de Oliveira, Directeur général mondial de l’ACI Monde, a déclaré : « La reprise du transport aérien peut être envisagée si l’ensemble des parties prenantes accordent la priorité à la sécurité. La protection de la santé et du bien-être des voyageurs, du personnel et du public a toujours été la priorité des aéroports. Dans le respect des groupes prioritaires (professionnels de la santé, etc.), la vaccination des travailleurs « essentiels » sera donc une prochaine étape déterminante afin de continuer à respecter ce principe. La vaccination, les mesures de dépistage coordonnées et l’évaluation continue des risques seront absolument décisives en vue de rétablir la confiance de nos passagers. »

« L’aviation demeure un moteur central, appelé à contribuer au redressement post-pandémie non seulement à travers les biens essentiels qu’elle permet de transporter, et qui incluent, bien entendu, les vaccins, mais aussi en raison des avantages économiques et sociaux dont jouissent les communautés desservies par les aéroports, » a poursuivi M. de Oliveira.

Stephen Cotton, Secrétaire général de l’ITF, a lui aussi soutenu les nouvelles orientations publiées par l’OACI : « Nous appuyons les nouvelles orientations de l’OACI, en particulier les conseils adressés aux gouvernements et à l’industrie au sujet de la vaccination et des protocoles de tests pour les personnels de l’aviation et les passagers. Il est certain que ces normes contribueront à la relance de l’industrie et joueront un rôle décisif afin de rétablir la confiance des voyageurs et les inciter à revenir à bord nos avions, » explique-t-il.

« Comme nous l’avons vu à Singapour, nous appelons les gouvernements à donner la priorité à la vaccination, ainsi qu’à la santé et à la sécurité de tous les travailleurs de l’aviation – depuis les agents de sûreté aéroportuaire jusqu’au personnel de nettoyage, en passant par les équipages de cabine et les pilotes. Les gouvernements doivent reconnaître ces travailleurs essentiels et faire en sorte qu’ils soient vaccinés en priorité, » a déclaré Cotton.