Passer au contenu principal

Vaccin Covid-19 : les personnels de l’aviation devraient être prioritaires

05 Jan 2021

La Fédération internationale des associations de pilotes de ligne (IFALPA) et la Fédération internationale des ouvriers du transport (ITF) saluent l’avancée de l’élaboration des vaccins contre le Covid-19. Alors que ceux-ci continuent d’être approuvés et distribués partout dans le monde, les travailleuses et travailleurs de l’aviation jouent un rôle essentiel pour l’intégrité de leur chaîne mondiale de distribution. Pour que la stratégie de vaccination au niveau mondial soit efficace, celle-ci devra pouvoir compter sur des navigants et autres personnels de l’aviation en bonne santé, reposés et qualifiés.

L’IFALPA et l’ITF estiment que les personnels de l’aviation devraient être prioritaires pour la vaccination contre le Covid-19, une fois que les soignants et les groupes vulnérables auront été protégés.

En plus de constituer une protection pour les équipages, l’on s’attend à ce que le vaccin soit exigé par les États comme condition préalable à l’entrée sur leur territoire. Grâce à une vaccination rapide, les personnels de l’aviation pourront continuer d’assurer les vols de fret et de passagers constituant des maillons importants de la chaîne d’approvisionnement mondiale, en particulier pour les effectifs assurant des fonctions essentielles de sécurité, de sûreté et de service à la clientèle.

Cette position correspond aux recommandations du groupe SAGE de l’Organisation mondiale de la santé dans sa Feuille de route pour l’établissement des priorités concernant l’utilisation des vaccins anti-Covid-19. Cette feuille de route identifie des groupes prioritaires cibles pour différents niveaux de disponibilité des vaccins et différents contextes épidémiologiques. Il y est recommandé de donner la priorité aux agents de santé et personnes à risque élevé, puis aux travailleurs des transports et autres travailleurs essentiels en dehors des secteurs de la santé et de l’éducation.

La vaccination servira aussi à supprimer plus avant les exemptions et allègements des normes de sécurité en vigueur compte tenu des restrictions liées à la pandémie de Covid-19. L’OACI recommande que ces exemptions ne soient pas prolongées au-delà du 31 mars 2021. Il convient de noter que d’autres mesures d’atténuation peuvent être prises pour revenir aux normes de sécurité habituelles, même si l’approvisionnement en vaccins ne permet pas de donner la priorité aux travailleuses et travailleurs de l’aviation avant le 31 mars 2021.

Le mois dernier, le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) a annoncé avoir entamé des discussions avec plus de 350 partenaires, dont de grandes compagnies aériennes, sociétés maritimes et associations de logistique du monde entier, pour la livraison de vaccins Covid-19 vers plus de 92 pays. L’IFALPA et l’ITF soutiendront fièrement ces efforts mais estiment que la vaccination des personnels de l’aviation et d’autres modes de transport est essentielle pour la livraison de ces vaccins vitaux à mesure que les doses deviendront disponibles.