Passer au contenu principal

Sommet international sur les relèves d’équipage : les gouvernements appelés à introduire des exemptions pour les gens de mer

13 Jul 2020
Communiqué de presse

Dans la perspective de favoriser les relèves d’équipage et apporter une réponse à la crise en cours, la Fédération internationale des ouvriers du transport (ITF) a appelé les gouvernements du monde entier à agir avec promptitude pour accorder aux gens de mer des exemptions de visa et de quarantaine ainsi que des dérogations aux frontières.

Le Secrétaire général de l’ITF, Stephen Cotton, représentait aujourd’hui les un million de marins membres de la fédération internationale, à l’occasion du Sommet maritime international virtuel sur les relèves d’équipage organisé à Londres à l’invitation du Royaume-Uni.

« Les gouvernements ont adopté ce jour une déclaration marquant leur engagement à prendre d’urgence une série de mesures destinées à ‘parer à la crise mondiale qui sévit actuellement en mer’, touchant plus de 400 000 marins pris au piège dans des navires où ils continuent de travailler alors que leurs contrats ont pris fin, attendant désespérément de pouvoir rentrer chez eux, » a déclaré Stephen Cotton.

« Nous remercions les pays qui se sont réunis aujourd’hui pour leur engagement et appelons à présent les ministres et hauts représentants ayant donné leur consentement à regagner leur pays et honorer ces promesses ô combien décisives, en donnant une expression concrète aux exemptions et aux dérogations qui permettront la libre circulation des gens de mer et, par voie de conséquence, les relèves d’équipage et les rapatriements en toute sécurité vers leurs pays d’origine. »

« Nous voulons aujourd’hui rappeler à tous les gouvernements que bien que leur principal objectif soit de répondre aux défis économiques posés par la pandémie de Covid-19, cette réponse ne peut ignorer le sort des gens de mer et leur dignité humaine fondamentale. »

« Alors que la crise de relève des équipages ne cesse de s’intensifier depuis des mois, les gouvernements doivent faire leur part. Cela signifie que les États du port où les navires sont amarrés, les États du pavillon où les navires sont immatriculés, les centres de transit avec les aéroports et les pays d’origine des gens de mer, doivent tous accorder aux marins des exemptions de visa et de quarantaine ainsi que des dérogations aux frontières et pas demain ni la semaine prochaine, mais dès maintenant, » a déclaré Cotton.

L’ITF a déjà averti à plusieurs reprises des sérieux risques de l’inaction des gouvernements pour le bien-être des gens de mer, pour la sécurité maritime et pour les chaînes d’approvisionnement essentielles, s’ils ne veillaient pas à appliquer des exemptions pratiques en faveur des gens de mer et à appuyer la mise à disposition d’un plus grand nombre de vols.

« Nous tenons à applaudir les dirigeants qui se sont réunis aujourd’hui pour avoir reconnu le danger que représente cette situation d’épuisement des équipages, las de travailler alors que leurs contrats ont pris fin, et tant pour le bien-être personnel de ces marins que pour le fonctionnement des chaînes d’approvisionnement mondiales, évitant par là-même une augmentation potentielle des accidents et de la pollution maritimes – il faut que d’autres nations leur emboîtent le pas, » a déclaré Cotton.

Et de conclure : « Les gouvernements ne doivent plus se contenter d’être ‘reconnaissants à l’égard des gens de mer, qui ont continué d’œuvrer sans relâche pour maintenir les navires et le commerce mondial à flot, tout au long de cette crise mondiale’ ; ce sont des mesures concrètes que nous attendons d’eux désormais. Il s’agit de rendre des comptes. Ce ne sont par leurs belles paroles qui permettront à nos gens de quitter ces navires. »

Pour en savoir plus, consulter le communiqué de presse du gouvernement britannique au sujet du nouvel engagement international ainsi que la déclaration conjointe du Sommet maritime international virtuel sur les relèves d’équipage.

Contact médias : media@itf.org.uk | 44 20 7940 9282

Publier un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.