Passer au contenu principal

Nouveau décès chez Hutchison au Pakistan : le bilan déjà effroyable en matière de sécurité continue de s’alourdir

31 Jul 2019
Communiqué de presse
La Section des dockers de l’ITF a le regret d’annoncer le décès d’un nouveau travailleur à l’intérieur du terminal à conteneurs Karachi International Container Terminal (KICT) exploité par Hutchison Ports, portant à deux le nombre de décès survenus au niveau du terminal depuis le début de l’année.

Muhammad Imran Ali, jeune conducteur de camion âgé de 23 ans, est décédé vers 4h00 du matin le 21 juillet 2019, écrasé sous le poids d’un conteneur qui avait été abaissé au-dessus de lui, alors qu’il dormait à l’arrière de son camion.

Le président du Groupe de travail « Santé et sécurité au travail » de la Section des dockers de l’ITF, Steve Biggs, a adressé ce jour ses condoléances au nom de la communauté internationale des dockers : « Aujourd’hui, nous pleurons un autre travailleur, qui a tragiquement perdu la vie chez Hutchison Ports au Pakistan. Aucun travailleur ne devrait mourir au travail. Nos pensées les plus sincères vont à la famille d’Imran, et à ses amis.

« Deux travailleurs ont été tués cette année dans le parc à conteneurs de KICT, ce qui devrait amener à s’interroger sérieusement sur les procédures de gestion du trafic et du parc appliquées par Hutchison à l’intérieur du terminal et sur les circonstances d’un tel incident.

« Le rapport adressé à la Section des dockers de l’ITF par le syndicat KICT Labour Union – notre affilié au niveau du terminal – met en lumière des préoccupations majeures en matière de sécurité soulevées par la main-d’œuvre quant au niveau d’éclairage du parc, aux systèmes de gestion du trafic et au nombre minimum de contrôleurs déployés pour gérer en toute sécurité les opérations au niveau du parc », a déclaré Biggs.

Les deux décès au Pakistan cette année s’ajoutent aux cinq décès de travailleurs survenus entre 2016 et 2018 dans le terminal Jakarta International Container Terminal (JICT), lui aussi exploité par Hutchison.

« Il est temps pour Hutchison de reconnaître ses manquements en matière de sécurité sur le lieu de travail, de consulter un comité pour la sécurité des travailleurs afin de déterminer comment éliminer et minimiser les risques et les dangers, et de redoubler d’efforts pour améliorer nos milieux de travail et les rendre plus sûrs que jamais », a déclaré le Président de l’ITF et Président de la Section des dockers, Paddy Crumlin.

Et d’ajouter : « Ces pertes humaines sont une honte pour Hutchison Ports. Je mets au défi l’entreprise de venir prendre la peine d’écouter les conséquences auxquelles doivent désormais faire face les familles et les amis de ces travailleurs morts sur ses terminaux, alors que ces décès auraient pu être évités.

« À la lumière de ces tragédies, et du carnage dont nous avons également été témoins à Djakarta, nous appelons la direction mondiale de Hutchison à revoir ses procédures de santé et de sécurité à l’échelle internationale et à s’engager à assainir sa culture de la sécurité sur l’ensemble des sites qu’elle exploite à travers le globe ».

Publier un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.