Passer au contenu principal

Métro de Mexico : les autorités avaient été alertées du risque d’accident

06 May 2021

Il y a un an, des riverains du pont qui s’est effondré à Mexico lundi dernier avaient averti les autorités que cette structure présentait des renflements suspects et d’importantes vibrations, selon El Universal.

« Nous savions que, tôt ou tard, il y aurait un accident », a déclaré l’un des riverains au quotidien mexicain.

Au moins 23 personnes ont perdu la vie et 70 autres ont été blessées dans l’effondrement d’un pont de la ligne 12 du métro de Mexico, selon les médias. Le drame s’est produit lundi vers 22h30.

L’ITF et son affilié Sindicato Nacional de Trabajadores del Sistema de Transporte Colectivo (SNTSTC) ont aujourd’hui exigé une enquête immédiate sur les failles de sécurité des structures du métro de Mexico.

La rame pendait dans le vide alors que des passagers étaient toujours à l’intérieur, ce qui a ralenti les secours. Une personne prise au piège de sa voiture sous le pont a pu être désincarcérée et conduite à l’hôpital.

« Nos pensées et nos prières vont vers les familles des victimes », a déclaré Stephen Cotton, Secrétaire général de l’ITF.

Le SNTSTC a confirmé que l’on ne dénombrait que des passagers parmi les victimes. Ni le conducteur ni aucun autre membre du personnel n’ont été blessés dans la catastrophe.

La maire de la ville de Mexico, Claudia Sheinbau, a déclaré aux journalistes qu’une enquête était ouverte, mais qu’il semblerait qu’une poutrelle ait cédé lors du passage de la rame.

La construction de la ligne 12 avait été entachée de plaintes et d’accusations d’irrégularités, selon USA Today.

Les conducteurs de bus et de trolleybus viennent à la rescousse des usagers en assurant des services supplémentaires, la ligne 12 risquant sans doute de rester fermée pendant un certain temps.