Passer au contenu principal

L’OIT, l’OMI et l’OACI interpellent les gouvernements à propos des relèves d’équipage et des « travailleurs clés »

01 Jun 2020

Les responsables des plus hautes autorités maritimes, aériennes et du travail ont publié une déclaration conjointe appelant les gouvernements à faciliter les relèves d’équipage et à considérer comme des « travailleurs clés » les millions de personnels des secteurs de transports cruciaux en cette période de pandémie.

Fang Liu (Organisation de l’aviation civile internationale), Kitack Lim (Organisation maritime internationale) et Guy Ryder (Organisation internationale du travail) ont déclaré que les secteurs aérien et maritime, ainsi que celui de la pêche, sont trop importants pour les chaînes d’approvisionnement mondiales pour subir les perturbations causées par les restrictions gouvernementales empêchant les déplacements et relèves d’équipage.

« Nos trois organisations tentent de s’assurer que les marins, le personnel maritime, le personnel des navires de pêche, le personnel du secteur énergétique offshore, le personnel de l’aviation, le personnel de la chaîne d’approvisionnement du fret aérien, le personnel des prestataires de services dans les aéroports et les ports sont désignés comme ‘travailleurs clés’, quelle que soit leur nationalité, afin de les exempter des restrictions de voyage, de leur garantir l’accès aux traitements médicaux d’urgence et, si nécessaire, de faciliter leur rapatriement d’urgence » ont déclaré ces responsables.

Ces organisations internationales ont également exhorté les gouvernements à lever les restrictions interdisant les débarquements des équipages des navires dans les ports. À l’heure actuelle, beaucoup de travailleuses et travailleurs des transports ne peuvent transiter par un pays pour se rendre dans un aéroport ou un autre hub de transport pour une relève d’équipage et un retour à la maison. Elles indiquent qu’il convient d’accélérer l’autorisation des vols de rapatriement.

« Nous sollicitons l’appui des gouvernements pour faciliter les relèves d’équipage, opérations essentielles au maintien des chaînes d’approvisionnement mondiales en fret, ainsi que les opérations liées aux vols d’aide humanitaire, médicale et de secours. Pour des raisons humanitaires – et vu la nécessité de se conformer aux règlements internationaux en matière de sécurité et d’emploi – il est impossible de reporter indéfiniment les relèves d’équipage » indiquent-elles.

Les gouvernements sont encouragés à accorder aux gens de mer, au personnel maritime, au personnel des navires de pêche, au personnel du secteur énergétique offshore, au personnel de l’aviation et au personnel des prestataires de services dans les aéroports et les ports toutes les dérogations aux restrictions nationales en matière de voyage, de santé ou de déplacement afin de faciliter leur embarquement ou leur débarquement des navires, des aéronefs, des aéroports et des installations de fret. 

Cet appel renforce les pressions exercées sur les gouvernements pour que des mesures soient prises d’urgence concernant les relèves d’équipages maritimes. Environ 200 000 gens de mer sont actuellement coincés aux quatre coins du monde, dans l’impossibilité de quitter leur navire, les relèves ne pouvant arriver du fait des restrictions Covid-19 imposées par les pays.

Le 16 juin se profile comme le délai fixé par l’ITF et les employeurs maritimes pour que les gouvernements mettent en œuvre les protocoles OMI qui rendraient possibles les relèves d’équipage.

L’ITF a indiqué que les restrictions doivent être levées pour éviter toute paralysie des échanges commerciaux mondiaux.

Cliquez ici pour consulter le texte intégral de la Déclaration conjointe, qui détaille les actions attendues des gouvernements.

Pour soutenir la campagne sur les relèves d’équipage, merci de signer la pétition Seafarers Matter ici : https://seafarersmatter.com/index.php/the-letter/

 

Publier un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.