Passer au contenu principal

L’ITF soutient les contrôleurs aériens dominicains licenciés pour avoir dénoncé des failles de sécurité

21 Apr 2015
L’ITF soutient vigoureusement la campagne menée par l’Association dominicaine des contrôleurs aériens (ADCA) pour obtenir la réintégration des contrôleurs aériens licenciés par l’Institut dominicain de l’aviation civile (IDAC) il y a 13 mois.

Le syndicat affirme que ces travailleurs ont été licenciés en représailles à leur prise de position publique en 2012 à propos des lacunes qui, selon eux, mettaient en danger l’espace aérien national et auxquelles l’IDAC ne cherchait pas à remédier.

Le tribunal spécial de haut niveau chargé de rendre une décision dans cette situation, a tranché en faveur des travailleurs, reconnaissant l’ADCA comme leur syndicat, jugeant les licenciements illégaux, et déclarant que les travailleurs devaient être réintégrés immédiatement. Le gouvernement a cependant fait la sourde oreille, et a destitué les juges.

Une grande manifestation a eu lieu la semaine dernière devant la cour suprême pour protester contre la corruption au sein du gouvernement. Le Secrétaire général de l’ADCA, Wellinthon Almonte, a déclaré que la corruption avait atteint une telle ampleur que le syndicat a déposé un dossier auprès de la Commission interaméricaine des droits de l’homme.

S’exprimant depuis la capitale du pays, Saint-Domingue, le Secrétaire régional américain de l’ITF, Antonio Rodríguez Fritz, a déclaré : « Ces travailleurs ont sacrifié leur emploi pour protéger la vie des passagers et des travailleurs, et leurs proches souffrent parce qu’ils ont eu le courage de parler. »

« La corruption gangrène le pays, des citoyens sont arrêtés illégalement par la police, sans aucun procès ni jugement. Cette règle semble d’application pour museler les responsables syndicaux et les militants. L’attitude du gouvernement est inacceptable et illégale. Les contrôleurs aériens ont exprimé leur crainte de voir survenir un accident si les problèmes de sécurité ne sont pas résolus, et nous appelons le président de la République Dominicaine à agir pour éviter cette perspective. »

Le syndicat indique que plusieurs des failles dénoncées par les travailleurs ont maintenant été comblées, mais que de nombreux problèmes de sécurité subsistent, notamment une durée du travail bien au-delà de celle prescrite par les normes internationales. Parmi les incidents signalés, citons le non-fonctionnement des aides à la navigation à l’aéroport international La Isabela, qui force les pilotes à effectuer toutes les approches en visuel.

Agissez maintenant pour soutenir l’ADCA sur la page de campagne de l’ITF : http://goo.gl/othFuY

Pour en savoir plus sur le combat de l’ADCA, consultez son site Internet http://goo.gl/PAOkPN et sa page Facebook http://goo.gl/A8qbxg

Publier un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.