Passer au contenu principal

L’ITF lance une opération ciblée contre Blumenthal

15 Apr 2019
Communiqué de presse
La Fédération internationale des ouvriers du transport (ITF) a lancé une opération ciblée contre la compagnie de transport maritime allemande Johann M.K. Blumenthal, en raison du refus persistant de l’entreprise de reconnaître les droits et les avantages sociaux des gens de mer.

Cette opération ciblée verra le Corps d’inspecteurs de l’ITF – un réseau de 147 inspecteurs et contacts basés dans les ports du monde entier – inspecter et vérifier la flotte de la compagnie Blumenthal dans plusieurs ports à travers le monde.

« Les inspecteurs de l’ITF inspecteront les navires de la compagnie Blumenthal partout dans le monde pour s’assurer que leurs équipages sont correctement rémunérés et nourris et que tous leurs droits sont respectés, » a déclaré Sven Hemme, inspecteur de l’ITF et responsable de l’opération.

« Suite à l’immobilisation du vraquier Anna-Elisabeth par les autorités australiennes et à d’autres violations sur des navires dans des ports européens, la défense des droits des gens de mer qui travaillent à bord des navires de Blumenthal constitue aujourd’hui la priorité absolue pour les inspecteurs de l’ITF, » a déclaré M. Hemme.

Outre l’annonce ce jour de l’opération ciblée, l’ITF a également invité Matthias-K Reith, le Président de Blumenthal, à collaborer avec la fédération syndicale mondiale afin d’améliorer les conditions de travail des employés de sa flotte sous pavillon de complaisance.

« L’ITF met en demeure l’une des plus anciennes compagnies de transport maritime allemandes de moderniser ses pratiques professionnelles conformément à ce que l’on est en droit d’attendre de la part d’entreprises multinationales en 2019, » a déclaré M. Hemme.

« La pérennité et l’incidence éthique d’une entreprise comme la gestion des risques et le respect des principes de responsabilité sociale des entreprises comptent dans le monde actuel. Les entreprises responsables évaluent leurs chaînes d’approvisionnement et se conforment à des initiatives telles que le Pacte mondial des Nations Unies afin de s’assurer que, au minimum, leurs activités répondent aux responsabilités fondamentales dans les domaines des droits de l’homme, du travail, de l’environnement et de la lutte contre la corruption.

« Nous voyons de plus en plus d’affréteurs responsables jouer un rôle déterminant et proactif à cet égard, en optant pour des navires certifiés par l’ITF lorsqu’il s’agit d’affréter des navires. La réalité est que le système non réglementé des pavillons de complaisance, qui permet d’exploiter et de maltraiter les marins du monde entier, est un risque que les affréteurs responsables ne souhaitent pas prendre. »

« Nous appelons la compagnie Blumenthal à participer à l’évolution et à l’amélioration du secteur maritime international, à soumettre tous ses navires sous pavillon de complaisance à des accords ITF et à adhérer à un processus de conformité transparent garantissant la protection des droits, des libertés et des conditions de travail des gens de mer, » a conclu M. Hemme.

Contact

Luke Menzies, Responsable de la communication maritime de l’ITF, menzies_luke@itf.org.uk

Publier un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.