Passer au contenu principal

L’ITF lance sa Boîte à outils Transports relative à la C190

30 Jun 2022

La violence contre les travailleuses et travailleurs est l’affaire des syndicats

Pour marquer le deuxième anniversaire de l’entrée en vigueur de la Convention 190 de l’Organisation internationale du travail et l’engagement mondial significatif en faveur de celle-ci, qui se traduit par une visibilité accrue des questions de violence et de harcèlement, une sensibilisation et 18 ratifications nationales à ce jour, l’ITF a le plaisir de lancer sa boîte à outils spécifique aux transports.  

Le fossé croissant entre hommes et femmes, le chômage et la précarité d’emploi exacerbent le risque d’exposition à la violence et au harcèlement pour les travailleuses. La pandémie a fait reculer l’égalité des sexes de près de quarante ans, et il est donc absolument essentiel que les plans de relance ne soient pas « uniformisés » et tiennent compte de son impact disproportionné sur les femmes. Des mesures ciblées doivent être prises pour répondre aux besoins des travailleuses. La C190 peut être un outil important pour les réformes sociales et législatives, indépendamment de sa ratification, pour « reconstruire mieux ».  

Le manque de sécurité dans le monde du travail est l’un des grands facteurs rendant ce secteur peu accueillant pour les femmes et accentuant leur exclusion systémique dans les transports et la logistique. Ces facteurs entretiennent et réaffirment l’idée reçue selon laquelle « les femmes n’ont pas leur place dans ce secteur ». Selon l’OIT (Note de synthèse sur le secteur des transports 2013), « La violence à l’égard des travailleurs du transport est l’un des principaux facteurs qui limite à la fois l’attrait des emplois dans ce secteur pour les femmes et le maintien dans l’emploi de celles qui y travaillent ». Près de 10 ans plus tard, rien n’a changé.  

La boîte à outils sur les transports est un complément au manuel d’activités conjoint des FSI présenté le 21 juin 2021, et s’articule autour des enjeux et formulations de la C190 qui revêtent une importance essentielle pour les travailleuses et travailleurs des transports. 

Le transport étant identifié dans la C190 comme l’un des secteurs les plus exposés à la violence et au harcèlement, la boîte à outils aide à reconnaître les différentes formes de violence et de harcèlement ; elle s’attaque aux idées reçues, à la stigmatisation et à la honte qui entourent ces questions ; elle contient des outils visant à encourager et à soutenir l’action syndicale, afin de construire et de renforcer les campagnes C190. 

Elle permettra aux militantes et aux syndicats de renforcer leurs actions de sensibilisation, de pression et de négociation sur les préalables à un monde du travail égalitaire et sûr pour les travailleuses du transport.

Structure de la boîte à outils

La boîte à outils se compose de plusieurs dossiers d’information sur les enjeux qui touchent le plus les travailleuses et travailleurs des transports, et s’accompagne d’un autre dossier sur l’identification des cibles et des alliés pour renforcer la campagne.

Chaque dossier vise à comprendre le problème et son importance pour les travailleuses et travailleurs des transports, à déterminer ce que peut apporter la C190, et à proposer des activités pour encourager l’action syndicale.

Le boîte à outils entend :

  • Démontrer que la violence et le harcèlement dans le monde du travail, y compris la violence et le harcèlement fondés sur le genre, ont un impact pour l’ensemble des effectifs des transports, en particulier les femmes et les autres groupes vulnérables. 
  • Sensibiliser à la C190 et à la R206 et à leur pertinence pour l’ensemble des travailleuses et travailleurs des transports, et souligner l’importance de leur ratification et mise en œuvre. 
  • Expliquer comment utiliser la C190 et la R206 comme outils de plaidoyer et encourager les syndicats à planifier et à organiser des campagnes sur la violence et le harcèlement. 
  • Encourager les syndicats à utiliser les formulations de la C190 les plus pertinentes pour les travailleuses et travailleurs des transports afin de promouvoir la ratification et la mise en œuvre, et de négocier avec les employeurs et d’autres acteurs clés. 
  • Mettre l’accent sur le rôle que peuvent jouer les travailleuses des transports dans la mise en œuvre effective de la C190.