Passer au contenu principal

L’ITF exige la réintégration immédiate des responsables syndicaux licenciés par Hutchison Ports Pakistan

04 Jun 2019
Communiqué de presse
La Fédération internationale des ouvriers du transport (ITF) condamne sans réserve le récent licenciement de huit responsables syndicaux par Hutchison Ports Pakistan, et appelle la direction de South Asia Pakistan Terminals (SAPT) à réintégrer immédiatement les « 8 de Karachi ».

Le Président de l’ITF et Président de la Section des dockers, Paddy Crumlin, a dénoncé les représailles dont sont victimes les responsables de ce syndicat des dockers, dernier en date à avoir rejoint la Fédération : « Le licenciement de représentants syndicaux démocratiquement élus ne sera pas toléré par les travailleurs d’Hutchison ni par les dockers d’autres régions du monde. L’ITF condamne avec la plus grande fermeté cette offensive contre les responsables et membres du Democratic Workers’ Union de SAPT. »

« Nous suivons de près les agissements d’Hutchison au Pakistan depuis un certain temps, et ceci n’est que la dernière tentative en date de saper les droits fondamentaux des travailleurs à la représentation et à la négociation collective » a déclaré Crumlin.

Le licenciement des 8 de Karachi fait suite à de précédentes tentatives d’Hutchison Ports Pakistan de contester la légitimité du SAPTDWU après la reconnaissance officielle du syndicat en tant qu’Agent certifié de négociation pour SAPT le 30 avril 2018.

« Le mouvement syndical international a les yeux rivés sur l’offensive antisyndicale d’Hutchison » a déclaré Crumlin.

« L’année dernière, nous avons vu Hutchison contester la légitimité du SAPTDWU devant les tribunaux – et échouer –, reconnaître un autre syndicat à Islamabad, licencier des responsables pour avoir présenté des revendications collectives, et introduire des plaintes pour sabotage, montées de toutes pièces, contre les responsables syndicaux, avec pour résultat l’incarcération de deux d’entre eux pendant neuf jours malgré l’absence de pièces à charge. »

« Si Hutchison Ports Pakistan veut une relation constructive avec son personnel partout dans le monde – et avec les syndicats maritimes à l’échelle internationale – cette société doit réintégrer immédiatement les 8 de Karachi et mettre un terme aux regrettables agissements antisyndicaux au sein de SAPT à Karachi » a ajouté Crumlin.

L’ITF a écrit à Hutchison Ports Pakistan pour demander la réintégration immédiate des travailleurs licenciés et réclamer le respect des droits syndicaux dans le terminal. Ceci fait suite aux milliers de signatures de syndicalistes récoltées par une pétition réclamant leur réintégration immédiate.

« Loin de briser l’unité des travailleurs de Karachi, cette offensive les rend plus forts, et les dockers et syndicalistes du monde entier soutiennent la campagne de réintégration des 8 de Karachi. Cette campagne internationale prend de l’essor » a déclaré Crumlin.

« Nous exhortons une nouvelle fois Hutchison à réintégrer les 8 de Karachi et à laisser ces représentants jouir d’une véritable liberté syndicale pour défendre les intérêts de leurs membres » a conclu Crumlin.

Pour toute information complémentaire, veuillez contacter Luke Menzies au +61 433 889 844, ou par e-mail : menzies_luke@itf.org.uk

 

Publier un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.