Passer au contenu principal

Les violences contre les civils palestiniens doivent cesser

13 May 2021
Crédit : Dave Herring sur Unsplash

L’ITF condamne toutes les agressions à l’encontre des enfants et des civils en Palestine. Les violences à l’intérieur de la mosquée Al-Aqsa, à proximité de l’Esplanade des Mosquées et partout en Israël et en Palestine ces derniers jours, doivent peser sur la conscience de la communauté internationale.

L’ITF condamne fermement la réponse militarisée des forces israéliennes face à des manifestations pacifiques. Se réunir pacifiquement est un droit humain fondamental. Nous appelons toutes les parties à respecter l’Article 21 du Pacte international relatif aux droits civils et politiques, qui protège le droit de réunion pacifique.

Nous condamnons tout aussi vivement l’arrestation arbitraire d’Ashraf Al-A’war, Secrétaire de la Fédération générale palestinienne des syndicats. Nous appelons toutes les parties à respecter le droit humain fondamental à la liberté d’association. Les autorités doivent libérer immédiatement Ashraf Al-A’war et cesser les persécutions politiques à son encontre.

L’ITF soutient pleinement l’appel lancé par les Nations Unies pour qu’Israël retire sans tarder sa menace d’expulser des centaines de familles palestiniennes de leur domicile, légalement protégé. Jérusalem-Est fait toujours partie des territoires palestiniens occupés, où le droit humanitaire international est d’application. Toutes les parties doivent agir immédiatement pour annuler et inverser les évictions en cours et annoncées de familles palestiniennes, notamment les dernières en date dans les quartiers de Sheikh Jarrah et Silwan.

Nous exprimons notre solidarité et notre soutien aux enfants, aux civils et aux syndicalistes touchés ou menacés par ces violences, ainsi qu’à tous les membres de nos affiliés pris dans les feux de ce conflit illégal.

Les violences doivent cesser. Solidarité aujourd’hui, demain, toujours.