Passer au contenu principal

La Fédération indienne des travailleurs des applications mobiles de transport voit le jour à Mumbai

06 Jan 2020
Communiqué de presse

Plus de 150 chauffeurs, responsables et militants de plusieurs villes se sont réunis à Mumbai, en Inde, les 21 et 22 décembre pour voter la création de la Fédération indienne des travailleurs des applications mobiles de transport (Indian Federation of App-Based Transport Workers – IFAT).

Cette conférence a été inaugurée officiellement par Shri Raja Sridhar, Président de la centrale syndicale Hind Mazdoor Sabha et membre du Comité exécutif de l’ITF. Shri Sachin Ahir, ancien ministre du gouvernement du Maharashtra et Président du Maharashtra Rajya Rashtriya Kamgar Sangh (MRRKS), en était l’invité d’honneur.

Étaient également présents de nombreux responsables syndicaux de Mumbai des secteurs du rail, des ports, des transports routiers et de l’aviation.

La conférence de l’IFAT a élu Shaik Salauddin, du Comité d’action conjoint du Telangana, au poste de Premier Secrétaire général. Celui-ci a déclaré : « Ce moment est historique et confirme la force croissante des syndicats locaux des travailleurs d’OLA UBER et d’autres applications de transport partout en Inde, ainsi que leur volonté de s’adresser d’une même voix au gouvernement central et aux différents gouvernements locaux. »

Cette conférence de deux jours a vu la présence de responsables des chauffeurs de Delhi NCR, Jaipur, Lucknow, Hyderabad, Chennai, Bengaluru, Cochin, Mumbai, Mahabaleshwar, Panvel et Bhopal.

« Cette fédération est le fruit de deux années de travail et de nombreuses réunions entre les responsables des chauffeurs des différents États pour créer un réseau, partager des témoignages de syndicats se battant pour les droits des chauffeurs des applications mobiles de transport et de covoiturage dans d’autres régions du monde, et aider à renforcer les capacités de campagne des syndicats ici » a déclaré Sangam Tripathy, Secrétaire régional adjoint de l’ITF en Asie-Pacifique.

« J’ai commencé à participer à ces réunions organisées par le RMMS il y a un an, et je suis certain que la fédération grandira à pas de géant au cours des 12 prochains mois » a indiqué Somasekhar, Président du syndicat Namma Chalakara, Bengaluru, élu Secrétaire conjoint de l’IFAT.

Ce processus de création de la fédération nationale au cours de ces deux dernières années a été guidé par l’ITF et Biju Mathew, Secrétaire de la New York Taxi Workers Alliance (NTWA), États-Unis.

L’IFAT a l’intention d’agir rapidement pour qu’il soit donné satisfaction aux revendications de réglementation du secteur des applications de taxi et pour que le nouveau droit du travail indien prévoie une couverture sociale pour les chauffeurs des applications mobiles.

« Nous exercerons des pressions aussi bien sur les gouvernements locaux que sur le gouvernement central » a déclaré Kamaljeet Gill, Vice-président de la nouvelle fédération.

Au Maharashtra, avec le nouveau gouvernement Shiv Sena-NCP-Congress, Mumbai se retrouve sous les feux des projecteurs, la mise en œuvre du système de réglementation des taxis locaux étant en suspens depuis plus de 18 mois.

« Avec toute la puissance de l’IFAT et du MRRKS dirigé par Sachinbhau Ahir derrière nous, nous serons certainement la toute première ville à présenter un cadre réglementaire solide pour protéger les chauffeurs à Mumbai », a déclaré Prashant Sawardekar, Responsable de l’unité Ola-Uber du MRRKS.

Publier un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.