Passer au contenu principal

Des négociations pacifiques auraient pu éviter un tragique accident

22 Jun 2021

Adil Belakhdim a trouvé la mort ce matin (vendredi 18 juin 2021), renversé par un camion alors qu’il participait à un piquet de grève devant un entrepôt Lidl à Biandrate, près de Milan, en Italie.

Il laisse une épouse, Lucia, et deux enfants de quatre et six ans. Toutes les pensées de l’ITF et de l’ETF vont vers sa famille et ses proches, ainsi que vers ses camarades du syndicat Si Cobas. Belakhdim, 37 ans, était représentant syndical pour Si Cobas dans la région de Novarese.

L’accident a fait d’autres victimes ; au moins deux blessés légers ont été emmenés à l’hôpital. Une enquête a été ouverte sur les causes du décès par les autorités italiennes.

Nous rejoignons l’appel lancé au gouvernement italien par nos affiliés FILT-CGIL, FIT-CISL et Uiltrasporti pour amorcer un dialogue sur l’état du secteur logistique en Italie, et en particulier sur le besoin de réglementer la sous-traitance.

« Les esprits peuvent s’échauffer rapidement dans ce type de conflit », a déclaré la Secrétaire générale de l’ETF, Livia Spera. « Mais tant Adil que le chauffeur du camion sont des victimes dans ce drame. Les victimes d’un système d’entreprise indifférent aux besoins humains des travailleuses et travailleurs, et d’un gouvernement qui préfère fermer les yeux. »

Noel Coard, Secrétaire des Sections des transports internes de l’ITF, a réagi au drame : « J’espère que nous retiendrons de ce tragique accident que des négociations pacifiques sont toujours la meilleure option. Ce décès est d’autant plus insupportable qu’il aurait pu être évité. »

Les syndicats locaux prolongeront le piquet de Biandrate et les personnels de l’entrepôt Lidl débrayeront pendant 48 heures (les 19 et 20 juin) en solidarité avec Adil Belakhdim et la cause qu’il défendait.