Passer au contenu principal

Un syndicat chilien livre de la nourriture aux personnels aéroportuaires dans le cadre d’une manifestation contre LATAM

23 Feb 2016
Un syndicat a livré des en-cas aux travailleurs LAN de l’aéroport de Santiago, au Chili, pour attirer l’attention de l’opinion publique sur la manière dont la compagnie y traite ses personnels.

Le syndicat des personnels aéroportuaires (Sindilanex) a déclaré que les travailleurs de la compagnie LAN (qui fait partie du groupe aérien LATAM) doivent parfois tenir jusqu’à six heures sans manger et effectuer des horaires interminables, et ont pour collègues de nombreux internes étudiants (des stagiaires qui touchent moins d’un tiers du salaire d’un travailleur qualifié).

Il affirme que ceci est source de stress pour les travailleurs, ce qui compromet leur santé et la sécurité aérienne.

Ces mesures ne sont pas isolées, puisqu’elles s’inscrivent dans le cadre de programmes d’innovation et de réduction des coûts par des « bureaux à distance » dans la région, a expliqué Sindilanex.

Le syndicat indique qu’un nouveau système de maintenance entraîne une réduction significative du nombre de techniciens et de répartiteurs, qui jouent un rôle essentiel pour la sécurité des équipages et des passagers. Il explique qu’en Équateur, par exemple, les équipages doivent effectuer plusieurs horaires par jour, ce qui est contraire à la convention nationale sur le repos minimum.

Le syndicat a apporté des bouteilles de jus de fruits, des barres de céréales, des cacahouètes et des friandises à des dizaines de salariés LAN dans la matinée du 12 février.

Roberto Lucero, Président du Sindilanex, a déclaré : « Cette action de solidarité avec nos collègues de l’aéroport est le reflet de nos inquiétudes face aux mesures prises par LAN qui compromettent la santé et les droits de nos travailleurs. »

Le Secrétaire de la Section de l’aviation civile de l’ITF, Gabriel Mocho, a déclaré que cette action n’était que la dernière en date de la campagne de manifestation contre le traitement réservé par LATAM à ses personnels dans la région, après des grèves au Brésil et en Argentine et des activités prévues en Colombie.

Il a à nouveau appelé la société à finir par accepter la proposition de dialogue social avec un groupe mondial de syndicats LATAM, à ce jour restée lettre morte.

Exprimez votre soutien aux travailleurs LATAM sur Facebook et Twitter.

Pour suivre toute l’actualité du secteur, consultez le blog de l’aviation de l’ITF.

Publier un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.