Passer au contenu principal

Message de solidarité avec les membres d’Unifor en lock-out à la raffinerie Co-op de Regina

11 Feb 2020
Près de 800 membres de la Section locale 594 d’Unifor sont toujours en lock-out à la Raffinerie Co-op de Regina depuis l’impasse des négociations début décembre. Les affiliés de l’ITF du secteur offshore ont exprimé leur solidarité et leur soutien aux travailleuses et travailleurs, et appelé l’employeur, la Raffinerie Co-op, à négocier de bonne foi.

Le Groupe de travail Offshore de l’ITF, qui représente les travailleuses et travailleurs maritimes du monde entier des secteurs offshore du pétrole, du gaz et des parcs éoliens, exprime son plein soutien aux membres de la Section locale 594 d’Unifor, et condamne vivement la direction de la Raffinerie Co-op de la ville de Regina, dans la Saskatchewan, pour sa tentative de saper les droits syndicaux fondamentaux en faisant appel à des briseurs de grève pour remplacer les travailleuses et travailleurs victimes du lock-out.

Depuis plus de 60 jours, 800 travailleuses et travailleurs Unifor de Regina sont victimes d’un lock-out abusif par cette Raffinerie Co-op, dirigée par Federated Co-operatives Limited (FCL), tout simplement pour avoir cherché à mieux protéger leurs retraites durement gagnées. Les travailleuses et travailleurs sont au cœur de la réussite financière de la société, qui engrange 3 millions de CAD par jour – mais la direction persiste néanmoins à vouloir détériorer leur sécurité financière et leurs allocations de retraite.

Le Groupe de travail Offshore de l’ITF est outré par l’antisyndicalisme des forces de police de Regina, qui intimident les travailleurs du piquet et ont arrêté le Président national d’Unifor, Jerry Dias, en janvier.

Dans une tentative de parvenir à une convention collective, l’unité de négociation d’Unifor a tenté d’obtenir des concessions de FCL à de multiples occasions, mais la raffinerie continue de formuler des revendications inacceptables, ce qui prouve qu’elle ne négocie pas de bonne foi.

Le Groupe de travail Offshore de l’ITF appelle la Raffinerie Co-op à se rasseoir à la table des négociations pour dialoguer de bonne foi en vue de parvenir à une convention collective. Le Groupe de travail de l’ITF continuera de soutenir nos frères et sœurs d’Unifor dans leur combat.

Membres du Groupe de travail Offshore de l’ITF :

  • Maritime Union of Australia (Australie)
  • Australian Maritime Officers Union (Australie)
  • Syndicat international des marins canadiens (Canada)
  • Centralorganisationen Søfart (Danemark)
  • National Union of Rail, Maritime and Transport Workers (Grande-Bretagne)
  • Unite The Union (Grande-Bretagne)
  • National Union of Seafarers of India (Inde)
  • Kesatuan Pelaut Indonesia (Indonésie)
  • Orden de Capitanes y Pilotos Navales de la República Mexicana, Similares y Conexos (Mexique)
  • Nautilus International (Pays-Bas)
  • Nigeria Merchant Navy Officers' and Water Transport Senior Staff Association (Nigeria)

Publier un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.