Passer au contenu principal

L’ITF soutient la grève générale des syndicats argentins

02 May 2019
Des aéroports désertés en raison de la grève


Les syndicats des transports affiliés à l’ITF en Argentine, y compris la Fédération nationale des chauffeurs poids lourds (FNTC), se sont joints à une grève nationale afin de protester contre les politiques économiques, sociales et antisyndicales du gouvernement argentin et l’incidence de celles-ci sur les travailleurs et la population en général.

Les syndicats de l’ITF ont resserré les rangs d’autres syndicats de la Centrale syndicale des travailleurs argentins (CTA), de la Centrale syndicale Autonome des travailleurs argentins (CTA-A) et du front syndical pour le modèle national (Fresimona).

En Argentine, les travailleurs sont confrontés à une baisse du niveau de vie résultant de politiques économiques ayant entraîné une augmentation de l’inflation et des prix de base alors que les salaires n’ont pas évolué, et le taux de chômage est à présent supérieur à 9 pour cent.

Le gouvernement a maintenu ses politiques économiques néolibérales axées sur une maximisation des profits pour les entrepreneurs, au détriment des droits de l’homme.

Après l’annonce de la grève générale, le gouvernement a commencé à lancer des attaques systématiques contre les syndicats et a menacé de déclarer la grève illégale.

Face à ces attaques antisyndicales, le Comité exécutif de l’ITF s’est réuni à Londres et a exprimé, dans une déclaration du 17 avril 2019, son soutien et sa solidarité à la FNTC ainsi qu’à toutes les organisations participantes ; il a également rejeté les tentatives d’intimidation du gouvernement, menaçant le droit de grève qui est protégé par la Convention n° 87 de l’OIT sur la liberté syndicale.

Edgar Diaz, Secrétaire régional par intérim de l’ITF Amériques, a déclaré : « Cette mobilisation massive est particulièrement importante pour les travailleurs en Argentine. Elle montre au gouvernement la vive opposition que suscitent ses politiques du travail ainsi que la situation économique dans le pays.

« L’ITF est solidaire et soutient résolument la lutte de tous les syndicats participants face à ces politiques économiques et sociales injustes qui touchent l’ensemble des travailleurs et leurs familles. »

Stephen Cotton, Secrétaire général de l’ITF, a déclaré que l’ITF s’était engagée à lutter aux côtés des ouvriers du transport en Argentine et dans le monde entier pour défendre le principe élémentaire que constituent de bonnes conditions de travail.

« Nous appelons le gouvernement argentin à écouter les revendications des travailleurs qui sont essentielles pour assurer le succès et le progrès du pays.

« Nous nous engageons aux côtés de nos affiliés en Argentine et leur exprimons notre soutien et notre solidarité inconditionnels dans le cadre de leur combat, » a conclu M. Cotton.

 

Publier un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.