Passer au contenu principal

L’ITF intervient pour empêcher l’arrestation « politiquement motivée » de dirigeants syndicaux sud-coréens

29 Apr 2022
  • Bongju Lee, Président de la Division Solidarité des chauffeurs routiers du Syndicat coréen des travailleurs des services et des transports publics (KPTU-TruckSol), et Geon-yeong Kim, Président de la Section syndicale régionale d’Incheon de la KPTU-TruckSol, ont été menacés d’arrestation par les autorités.
  • La Fédération internationale des ouvriers du transport (ITF) et ses affiliés sud-coréens ont dénoncé ces menaces comme étant « politiquement motivées ».

La Fédération internationale des ouvriers du transport (ITF) est intervenue pour empêcher ce qu’elle a qualifié d’arrestation « politiquement motivée » de deux dirigeants syndicaux par les autorités sud-coréennes.

Les menaces d’arrestation se rapportaient à des manifestations remontant à plus de sept mois et ont été proférées sans qu’aucun des deux hommes ait été officiellement accusé de chefs d’inculpation en rapport avec le mandat. Les autorités se préparaient à procéder aux arrestations en usant des pouvoirs qui autorisent la police à détenir des suspects faisant l’objet d’une enquête, bien que les deux hommes se soient engagés à coopérer pleinement à toute enquête.

Cette décision est intervenue après l’élection du nouveau Président élu sud-coréen, de droite, Yoon Suk-yeol, qui a menacé de s’attaquer aux syndicats et aux droits des travailleuses et travailleurs. L’ITF avait accusé les autorités d’avoir tenté d’arrêter et de détenir des syndicalistes dans le but de saboter les négociations nationales en cours au sujet de l’extension des taux de rémunération garants de la sécurité, système utilisé par les chauffeurs routiers propriétaires-exploitants pour négocier les normes de salaires et conditions de travail.

Lorsque les deux dirigeants ont été libérés, le Secrétaire général de l’ITF Stephen Cotton a commenté :

« Le juge chargé d’examiner le mandat a écouté la voix de la raison et décidé de ne pas détenir les camarades Lee et Kim, ce qui est une excellente nouvelle. Leur emprisonnement aurait été une grave violation des libertés civiles. »

« Cependant, nous sommes très préoccupés de ce que la tentative d’emprisonnement de nos camarades au moment même où des efforts positifs sont déployés pour protéger la sécurité des chauffeurs routiers et des usagers de la route en Corée reflète la nature répressive et irrationnelle du gouvernement Yoon Seok-yeol entrant. »

« Nous continuerons à soutenir la KPTU-TruckSol dans son combat pour pérenniser les taux de rémunération garants de la sécurité et étendre le système à d’autres secteurs », a déclaré Cotton.

L’ITF a appelé à une semaine mondiale de solidarité du 10 au 17 mai concernant les taux de rémunération coréens garants de la sécurité, en soutien à la campagne KPTU-TruckSol en cours. Pour tout complément d’information, contacter inlandtransport@itf.org.uk

Pour tout complément d’information, contacter : Wol-San Liem à l’adresse liem_wolsan@itf.org.uk