Passer au contenu principal

Les jeunes travailleuses et travailleurs des transports réclament une action en matière de lutte contre le changement climatique

17 Dec 2014
Douze jeunes travailleuses et travailleurs des transports de neuf pays d’Amérique latine ont ajouté leurs voix aux appels à l’action à l’occasion de la Conférence annuelle sur le climat, la COP20, qui se tient à Lima, au Pérou, en prélude au sommet qui se tiendra à Paris l’année prochaine.

Ils ont participé au séminaire sur le changement climatique organisé par l’ITF pour les jeunes travailleuses et travailleurs de la région américaine les 8 et 9 décembre, et à diverses autres activités syndicales internationales coordonnées à Lima par la Confédération syndicale internationale (CSI). Ils se sont également joints à la marche du peuple pour le climat, qui a rassemblé 15 000 personnes le 10 décembre.

Pour visionner le reportage d’Edwin Labrador, FBTTT, depuis la marche (en espagnol) :




Lors du séminaire, des orateurs des affiliés de l’ITF de Norvège, d’Espagne et des États-Unis ont partagé les expériences menées par leurs syndicats respectifs en matière de lutte contre le changement climatique, notamment l’action de l’Amalgamated Transit Union (ATU), États-Unis, auprès des membres, des passagers et des collectivités locales ; et l’action en faveur de la mobilité durable de CC.OO, Espagne, qui comprend un guide pratique à l’intention des syndicats, des rapports d’enquête, des supports d’éducation et de campagne et des propositions d’action gouvernementale.

Les participants ont discuté de l’attitude vis-à-vis du changement climatique dans leurs pays respectifs, des défis que suppose l’évolution des mentalités et de l’impact de la mobilité sur l’accès à l’emploi et aux services. Ils ont envisagé une campagne éventuelle de leurs syndicats avec d’autres organisations et avec les gouvernements. Après une table ronde, le Coordinateur de l’éducation de l’ITF dans la région américaine, Emiliano Addisi, les a aidés à définir des plans d’action en groupe pour leur secteur d’activité, leur lieu de travail et leur localité.  

Le Vice-président de l’ATU, Bruce Hamilton, a déclaré : « Accroître les transports publics partout dans le monde est l’une des meilleures manières de lutter contre le changement climatique car cette démarche permet de réduire les émissions de carbone tout en créant des emplois. Une transition juste vers une économie propre protégera également mieux les régions les plus pauvres – qui sont les plus vulnérables au changement climatique. »

Prenant la parole au terme de la Conférence des Nations Unies, Asbjørn Wahl, du Syndicat norvégien des personnels municipaux et généraux et président du groupe de travail de l’ITF sur le changement climatique, a déclaré que la COP 20 n’avait pas réussi à faire avancer la politique sur le changement climatique et négligeait les besoins et les revendications des travailleurs et des syndicats. Il a ajouté que l’heure était venue pour le mouvement syndical de faire preuve d’audace et de prendre la tête de la lutte contre le changement climatique, et il a salué le dynamisme des jeunes syndicalistes, qui sont prêts à passer à l’action.  

Publier un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.