Passer au contenu principal

Des transports équitables, ce sont des transports sûrs

28 Mar 2019

IStephen Cotton, Secrétaire général de l’ITF, s’est adressé aux milliers de travailleuses et travailleurs des transports qui ont manifesté à Bruxelles pour réclamer des transports équitables en Europe. Dans son discours, il a affirmé que l’ITF continuerait à unir les citoyens autour de la défense de causes communes et dans la lutte contre nos ennemis communs.

M. Cotton a déclaré : « Convois routiers, traversées fluviales, trajets en train de nuit, voyages de jeunes et blocages de ports...cette semaine, syndicats et travailleurs se rassemblent pour exiger du changement, de meilleurs salaires et des conditions de travail plus justes. Sur terre, en mer et dans les airs, plus de 10 millions d’Européennes et d’Européens travaillent dans les transports.

Conducteurs de train, chauffeurs de bus, de taxis, routiers, marins, dockers, pilotes d’avion et personnel navigant : nous assurons la mobilité en Europe, et l’économie et la société ne pourraient tout simplement pas fonctionner sans nous.

En dépit du rôle vital que nous jouons, nous sommes traités de façon honteuse dans tous les secteurs, car les droits syndicaux et du travail ne sont pas respectés. »

Avant d’ajouter : « À l’approche des élections européennes qui se tiendront fin mai, nous allons demander des comptes à nos responsables politiques et nous faire entendre dans tous les pays de l’Union européenne. Des transports équitables, maintenant ! »

M. Cotton participait à la manifestation aux côtés du Président de la Fédération européenne des travailleurs des transports (ETF), Frank Moreels : « Nous sommes ici pour réveiller les membres du Parlement européen, qui continuent d’ignorer les revendications des travailleurs des transports. Nous avons des amis parmi les députés, mais aussi des ennemis au sein des institutions européennes ou des gouvernements nationaux, qui défendent la déréglementation, l’incrimination des travailleurs et la privatisation. »

« Mais ils doivent nous entendre. Nous voulons une Europe qui soit vraiment nôtre, une Europe des travailleuses et travailleuses, une Europe de la solidarité, une Europe sociale dans laquelle chaque travailleur a les mêmes droits. Une Europe qui ne laisse personne de côté. »

Publier un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.