Passer au contenu principal

VIH : les femmes de l’ITF passent à l’action

13 Sep 2014

Les dirigeantes syndicales de l’ITF ont dénoncé la stigmatisation associée au VIH en se soumettant volontairement à un test de dépistage du VIH au Togo, la semaine dernière, plus précisément le 8 mars – Journée internationale de la femme.
 
La séance de conseil et dépistage volontaire du VIH s’est tenue dans le cadre d’un séminaire sur le leadership des femmes en Afrique occidentale, qui se déroulait du 4 au 8 mars. Le VIH et le SIDA sont pour beaucoup une question s’accompagnant d’un sentiment de honte, et le dépistage du VIH peut être perçu de façon négative.

Trente-deux participantes en tout ont fait le test de dépistage, y compris des dirigeantes syndicales et des représentantes de l'ITF.

Yvonne Adanlete Lawson, membre du Comité des femmes de l’ITF Afrique, a déclaré : « Le dépistage du VIH représente encore un tabou et nous avons peur de faire le test car il s’accompagne d’une réelle stigmatisation. Je me réjouis de voir tant de femmes dirigeantes d’Afrique occidentale participant à ce séminaire passer à l'action pour briser le silence et faire le test. »

Alison McGarry, Coordinatrice des travailleuses des transports de l’ITF, a mis en avant le rôle que les femmes jouent autour du monde pour inciter leurs sociétés à changer. Elle a souligné qu’il est important d’obtenir le soutien des employeurs pour éduquer les membres de manière factuelle sur le VIH et le SIDA, de forger des liens avec d'autres organisations travaillant sur le terrain et de poursuivre la lutte contre la violence sexiste qui accroît le risque d'infection.

Publier un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.