Passer au contenu principal

Victoire pour les cheminots thaïlandais !

11 Sep 2014

Des responsables d’une branche locale d’un syndicat ferroviaire thaïlandais, licenciés il y a quelque temps, ont pu reprendre le travail la semaine dernière grâce à la victoire des travailleurs.

L’affaire avait débuté en octobre 2009. Après une série d’accidents ferroviaires, dont l’un avait fait sept victimes, les membres de l’affilié de l’ITF State Railway Workers’ Union of Thailand étaient passés à l’action pour faire entendre leurs nombreuses inquiétudes à propos de la sécurité ferroviaire. À peine 12% des trains thaïlandais sont équipés d’un système de freinage de sécurité – pourtant essentiel – et celui-ci était défectueux sur le train à l’origine du drame. En outre, le conducteur n’avait eu qu’un seul jour de repos au cours des 30 derniers jours.

Plutôt que d’entendre les revendications du syndicat, la direction de State Railway Thailand (SRT) avait riposté par des licenciements et des actions en justice interminables. Celles-ci avaient débouché sur le licenciement de sept responsables nationaux du SRUT, astreints par ailleurs à une amende de 15 millions de THB (458 000 USD). Six responsables de la branche Hat-Yai avaient également été licenciés.

Un soutien international avait été exprimé aux cheminots, notamment sous la forme de campagnes de l’ITF et de ses affiliés, et d’une soumission conjointe à l’Organisation internationale du travail (OIT). Le SRUT avait poursuivi sa campagne en Thaïlande, et un comité composé de représentants syndicaux et patronaux avait commencé à discuter de ce dossier en mars 2013.

Le 3 juin, la décision du comité de réintégrer les responsables d’Hat-Yai s’est concrétisée quand le gouverneur SRT a signé les documents de réintégration. Les cheminots toucheront l’intégralité de leurs arriérés salariaux. Il devrait en être de même pour les responsables nationaux dans le courant du mois.

Le Secrétaire de la Section des transports internes de l’ITF, Mac Urata, a déclaré : « Nous resterons vigilants jusqu’à la réintégration de tous les cheminots, mais il s’agit néanmoins d’une victoire remarquable pour les syndicats et pour l’ITF. Le SRUT a mené campagne sans relâche et a bénéficié d’un soutien vigoureux de tous les instants. Nous nous réjouissons de cette victoire. »

Publier un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.