Passer au contenu principal

Message de l’ITF aux gens de mer : Ça suffit. Faites relever les équipages maintenant !

16 Jun 2020

Chers marins, nous savons que vous-mêmes, vos proches et vos amis, en avez assez.

Vous avez le droit de rentrer chez vous. Alors que de nombreux pays ont peu à peu commencé à assouplir les restrictions liées à la pandémie de coronavirus, après 2 à 3 mois de confinement, et autorisent à présent la réouverture des magasins et des services et permettent à leurs citoyens de retrouver leurs amis et leur famille, des centaines de milliers de gens de mer (vous) à travers le monde restent bloqués à bord des navires, sans pouvoir débarquer, consulter un médecin ou rentrer chez eux.

Vous êtes nombreux à être restés à bord pendant 6 à 10 mois, puis 2 à 3 mois supplémentaires car vous avez dû prolonger vos contrats en raison des restrictions de voyage et de l’absence de vols empêchant votre retour. Malgré tout l’appui témoigné par l’industrie du transport maritime, par l’ONU et par ses agences, on continue à vous traiter comme des citoyens de seconde zone. Pourtant, c’est bien vous que les gouvernements ont salués comme des « travailleurs clés », jouant un rôle indispensable dans le fonctionnement des chaînes d’approvisionnement mondiales et l’acheminement de matériaux et de biens essentiels.

La Fédération internationale des ouvriers du transport (ITF) et nos syndicats membres ont averti les gouvernements et l’industrie qu’il ne serait plus acceptable, après aujourd’hui, le 15 juin 2020, que les gens de mer soient contraints à continuer de travailler.

Si votre contrat est arrivé à son terme, vous avez le droit d’être rapatrié. S’il est impossible de vous rapatrier, vous resterez alors à bord en tant que passager. Dans un contexte d’effectifs insuffisants, le navire pourrait se retrouver dans l’incapacité de naviguer mais cela ne relève pas de la responsabilité des gens de mer.

Soyons clairs : si un marin souhaite quitter un navire, l’ITF, nos syndicats affiliés et le Corps d’inspecteurs de l’ITF feront tout ce qui est en leur pouvoir pour lui venir en aide. Nous savons que vous devez descendre de ces navires, et nous vous y aiderons autant que possible.

Vous avez fait votre travail, accompli votre mission et accepté de ne pouvoir rentrer chez vous au début de la crise afin de contenir la propagation du Covid-19 – mais maintenant, ça suffit.

Publier un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.