Passer au contenu principal

Les travailleuses du transport demandent que cesse la violence

14 Sep 2014

La Conférence des femmes de l’ITF Asie Pacifique s’est conclue le 12 mai à Hong Kong avec un appel à soutenir la campagne menée par le Comité des femmes de l’ITF pour que cesse la violence à l’égard des femmes au travail et au foyer.

Les travailleuses du transport participant à l’évènement ont évoqué certains incidents dont ont été victimes les travailleuses du transport, en donnant des exemples tirés de toute la région. Une déléguée indienne a cité le cas d’une inspectrice de bus brutalement battue par deux passagers ; des membres d'équipages de cabine ont donné des exemples de harcèlement sexuel à bord d’avions. Les déléguées ont déclaré qu’elles avaient travaillé avec leurs syndicats pour prendre des mesures plus concrètes afin de résoudre ce type d’incidents avec les employeurs.

Mary Lieu, de l'affilié SMOU de Singapour, a noté : « La violence à l’égard des femmes ne connaît pas les frontières nationales ; elle frappe les pays riches comme les pays pauvres. La Conférence des femmes a décidé que l'ITF devrait travailler avec ses affiliés pour résoudre ce problème et intensifier sa campagne mondiale. C’est une question qui interpelle tout le monde. »

La responsable des femmes de l’ITF, Alison McGarry, a ajouté : « Pour l’ITF et pour les femmes comme les hommes de nos syndicats, une des tâches majeures pour l’avenir est de lutter contre les effets de la violence liée à au genre. »

La Conférence des femmes s’est déroulée sur deux journées, juste avant la Conférence régionale de l’ITF, un événement quadriennal qui débute demain le 14 mai et auquel devraient participer 300 délégués.

Publier un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.