Passer au contenu principal

Assemblée générale annuelle de XPO : Les syndicats réclament des mesures d’hygiène et de sécurité afin de sauver des vies

28 May 2020
Communiqué de presse
À l’occasion de l’assemblée générale annuelle européenne de XPO, les syndicats appellent ce géant de la logistique à prendre des mesures pour la santé et la sécurité.

C’est demain (28 mai) qu’a lieu l’assemblée générale 2020 de la branche européenne de XPO, peu de temps après l’annonce du décès d’au moins six membres du personnel en France, en Italie, au Royaume-Uni et aux Pays-Bas des suites du Covid-19.

Plus tôt dans le mois, en vue de l’assemblée générale de XPO tenue en parallèle aux États-Unis, les travailleuses et travailleurs avaient informé les investisseurs des mauvaises conditions d’hygiène et de sécurité au sein de l’entreprise. Toutefois, l’assemblée générale européenne se tient à huis clos, et les actionnaires ne sont pas autorisés à y assister en ligne ou en personne.

Malgré ces obstacles, les syndicats ont soumis trois questions importantes à la direction de XPO en vue de l’assemblée générale de demain :

  1. XPO dispose-t-elle d’informations sur le nombre de cas de Covid-19 suspectés ou confirmés parmi son personnel, et notamment sur le nombre de décès dus à ce coronavirus ?
  2. XPO accepte-t-elle d’établir d’urgence un Forum mondial sur la santé et la sécurité au travail avec les syndicats pour répondre ensemble à la pandémie de Covid-19 ?
  3. XPO se conformera-t-elle à l’obligation qui lui incombe, au titre de la loi française, de consulter les syndicats concernant son Plan de vigilance, pour prévenir les violations des droits du travail au sein de sa chaîne d’approvisionnement ?

Le 1er octobre 2019, bien avant que l’Europe ne soit touchée par la pandémie de Covid-19, les syndicats ont mis XPO en demeure au titre de la loi française sur le devoir de vigilance. En tant que société ayant son siège en France, XPO Europe est tenue de prendre des mesures raisonnables pour prévenir les violations des droits du travail dans ses chaînes d’approvisionnement, et faire rapport sur ces mesures et leur efficacité.

Initialement, XPO a refusé de se plier à la mise en demeure, mais tente maintenant d’améliorer son Plan de vigilance plus que rudimentaire. Même si nous saluons le fait que XPO commence à écouter les syndicats et à se conformer à la loi, le Plan actuel demeure insuffisant.

Plus précisément, lors du remaniement de son Plan, XPO doit consulter les syndicats représentant les travailleuses et travailleurs de tous les pays dans lesquels elle est implantée. Hier, les avocats représentant le Réseau mondial de syndicats XPO, ont écrit à l’entreprise pour l’exhorter à respecter pleinement la loi, laquelle l’oblige notamment à consulter les syndicats.

Le Secrétaire de la Section des transports internes de l’ITF, Noel Coard, a déclaré : « XPO commence à sentir la pression des syndicats, qui réclamaient une modification de son Plan de vigilance. Il reste cependant beaucoup de chemin à parcourir. Des travailleuses et travailleurs XPO sont morts du Covid-19. Même s’il est impossible de savoir précisément s’ils ont contracté le virus sur leur lieu de travail, nous ne pouvons que parier que la réponse de XPO à la pandémie serait bien plus efficace si l’entreprise collaborait avec les syndicats au niveau international. »

« Demain, les syndicats exprimeront une nouvelle fois leurs revendications à l’assemblée générale de XPO pour tenter de lui faire entendre raison. Le Covid-19 a révélé les dégâts que peut entraîner le non-respect systématique de normes du travail solides. Il est temps que XPO passe à la vitesse supérieure et protège son personnel de la pandémie en mettant sur pied un Forum mondial sur la santé et la sécurité au travail en concertation avec les syndicats. »

Publier un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.