Passer au contenu principal

Les syndicats unis contre la violence à l’égard des femmes au travail

02 Dec 2014
Les syndicats de l’ITF du monde entier ont répondu à l’unisson à l’appel de la CSI en faveur d’une convention de l’OIT contre la violence sexiste au travail le 25 novembre, Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes.

Les travailleuses et travailleurs ont dit NON à la violence à l’égard des femmes sur tous les continents, beaucoup de syndicats et l’ITF publiant des images et des messages sur Twitter et Facebook. On a notamment pu voir des membres écrivant « non » sur leurs mains ou sur des bannières. Plusieurs branches du Maritime Union of Australia ont organisé des collectes de fonds pour la campagne du ruban blanc contre la violence à l’égard des femmes. En Argentine, l’Université d’été de l’ITF a organisé un débat sur le rôle que doivent jouer les syndicats et les employeurs pour prévenir les violences, et projeté un documentaire sur une affaire récente, dans laquelle les syndicats ont contribué à faire cesser les enlèvements de femmes destinées à la prostitution. Cette vidéo peut être visionnée ici : http://itfescuela.wordpress.com/2014/11/26/trafico-de-personas-una-respuesta-sindical/.

Le Swazi Transport Workers’ Union a annoncé que ses pressions avaient poussé le gouvernement à garantir que le Swaziland entérinerait l’adoption de la convention. En Inde, des membres du South Central Railway Employees Sangh, syndicat membre de l’affilié de l’ITF National Federation of Indian Railwaymen, se sont rendus dans plusieurs gares pour distribuer des rubans portant le slogan « Non à la violence à l’égard des femmes », et des responsables syndicales, des militantes et des femmes membres du congrès ont pris la parole devant une salle comble où étaient rassemblés 500 travailleuses et travailleurs.

Alison McGarry, Coordinatrice des travailleuses des transports de l’ITF, a déclaré : « Nos affiliés signalent de plus en plus d’incidents relevant de violence physique, psychologique et sexuelle au travail. Les syndicats doivent réagir et faire de l’élaboration de stratégies de lutte contre cette violence une priorité. Nous sommes heureux que nos affiliés soient si nombrer à observer cette journée du 25 novembre. »
La CSI exhorte le conseil d’administration de l’OIT à agir, avançant qu’une convention contribuerait à déterminer la véritable ampleur du problème et à aider les gouvernements, les syndicats et les employeurs à s’y atteler.

Pour en savoir plus sur les activités organisées par les syndicats le 25 novembre et ajouter le rapport de votre syndicat : www.itfglobal.org/fr/campaigns-solidarity/campaigns/end-workplace-violence-against-women.

Photos des activités : www.flickr.com/photos/itf/sets/72157649050667779

Publier un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.