ITF_Fiji _2
Victimes d’un lock-out pendant plus d’un mois

L’ITF salue la victoire des personnels de l’aviation fidjiens

L’ITF salue la décision rendue par le Tribunal du travail des Fidji enjoignant la société Air Terminal Services (ATS) à mettre fin au lock-out illégal de ses salariés, débuté le 16 décembre 2017.

Le 20 janvier, en plus d’obliger la société à réintégrer tous les personnels, le tribunal a imposé le versement rétroactif de tous les salaires et avantages à dater du lock-out. La direction d’ATS a eu 48 heures pour obtempérer.

Vilikesa Naulumatua, Secrétaire national de la Federated Airlines Staff Association (FASA), a déclaré : « Au final, la vérité triomphe toujours. Comme l’avait dit Winston Churchill, la vérité est si précieuse qu'elle devrait toujours être protégée par un rempart de mensonges. »

« Le syndicat et nos membres sont satisfaits que les tribunaux fidjiens voient clair dans le jeu de l’entreprise. Ce conflit aurait dû être résolu il y a des semaines. »

« Nous menons ce combat au nom de tous les travailleuses et travailleurs des Fidji qui ne peuvent se défendre eux-mêmes. Nous voulions leur montrer que l’union fait la force face aux offensives de la direction et du gouvernement. Nos membres sont submergés par l’émotion de voir que justice a été faite. »

« Nous remercions l’ITF d’avoir orchestré cette solidarité mondiale qui a attiré l’attention de la communauté internationale sur le traitement réservé aux personnels de l’aviation aux Fidji. »

Le Président de l’ITF, Paddy Crumlin, a salué cette décision et déclaré qu’elle démontrait la force de la solidarité internationale. Mais, a-t-il ajouté, tous les yeux sont maintenant tournés vers ATS et le gouvernement fidjien, pour vérifier que la décision de justice sera respectée et que tous les travailleuses et travailleurs retrouveront leur poste. Il a aussi rendu hommage aux travailleuses et travailleurs d’ATS, à la FASA et au Fiji Trades Union Congress, et a remercié toutes les personnes qui leur ont apporté leur soutien.

En savoir plus sur la solidarité syndicale mondiale en faveur des travailleuses et travailleurs fidjiens.

Ajoutez votre commentaire

Tous les commentaires