Fidji : Soutien de l’ITF au conflit des personnels aéroportuaires

L’ITF s’est associée aux syndicats et travailleuses et travailleurs du monde entier pour condamner la façon dont Air Terminal Services (ATS) et le gouvernement fidjien gèrent le lock-out de 250 personnels d’assistance en escale.

La direction de la société publique ATS est à l’origine du lock-out des personnels au sol de l’aéroport international Nadi – bagagistes, agents d’enregistrement, mécaniciens et personnels de la restauration – qui avaient assisté à une réunion d’urgence sur la mauvaise gestion, les exécrables conditions de travail, le harcèlement sexuel et le gel des salaires qui dure depuis 11 ans déjà.

Paddy Crumlin, Président de l’ITF, a appelé le gouvernement fidjien à intervenir et à protéger les personnels, dont ceux membres de notre affilié Federated Airline Staff Association (FASA) : « Les Fidji ne peuvent se contenter de se présenter comme une destination idéale pour les familles et des vacances de rêve, quand les travailleuses et travailleurs sont toujours peu considérés et que les conditions de travail continuent d’être mises à mal dans ce secteur essentiel au tourisme et à l’économie du pays. »

Paddy Crumlin a interpellé le Premier ministre des Fidji, Frank Bainimarama : « Si vous voulez un avenir pérenne, et une relation à long terme avec les travailleuses et travailleurs et les personnels de l’aviation et des transports partout dans le monde, donnez-leur une chance à Noël. Faites preuve d’un véritable leadership politique, montrez que vous êtes une partie de la solution, et non du problème. »

« Vous verrez que le tourisme, et l’économie fidjienne, se porteront beaucoup mieux en incluant les travailleuses et travailleurs, au lieu de les exclure comme c’est le cas actuellement à Nadi. »

Ce conflit perturbe déjà le fonctionnement de l’aéroport, le Transport Workers Union of Australia confirmant que les passagers sont priés d’amener leurs propres repas à bord, et étant avertis du lock-out au moment de réserver des vols ou hébergements aux Fidjis.

Ajoutez votre commentaire

Tous les commentaires