Le droit des travailleurs de DHL à « un moyen d’expression collectif au travail » garanti dans un protocole inédit

L’ITF et UNI Global Union ont convenu d’un protocole avec le géant de la logistique DP-DHL, qui engage l’entreprise à la poursuite du dialogue sur les questions d’emploi et de relations sociales.

Celui-ci découle directement des activités de campagne et de la solidarité déployées par le mouvement syndical mondial, ainsi que de la plainte relative à la conduite de DP-DHL, non conforme aux principes directeurs de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).

Ce protocole engage DP-DHL à respecter les principes directeurs de l’OCDE à l’intention des entreprises multinationales et à développer des rapports plus productifs avec les syndicats mondiaux.

Les trois parties se réuniront quatre fois par an et s’efforceront de résoudre les problèmes de façon mutuellement satisfaisante pour éviter de futures difficultés.

Stephen Cotton, Secrétaire général de l’ITF, a déclaré : « C’est une nouvelle étape dans la relation entre les syndicats mondiaux et DP-DHL... Cet accord nous donne une relation de travail plus progressiste qui comprend des mécanismes de résolution des conflits, une responsabilité vis-à-vis de la chaîne d’approvisionnement et réaffirme le droit des travailleurs à un moyen d’expression collectif au travail, sans crainte de représailles. »

« Nous emploierons désormais notre énergie à mettre ces engagements à l’épreuve et à traduire ce protocole en des mesures concrètes pour l’ensemble des travailleuses et travailleurs de DHL, par delà les divisions DHL, les types de contrat de travail et les pays. »

Philip Jennings, Secrétaire général d’UNI Global Union, a salué le rôle majeur joué par le gouvernement allemand pour rendre possible ce protocole, et déclaré qu’il incombait désormais à toutes les parties de s’assurer de son bon fonctionnement pour obtenir des résultats pour les travailleuses et travailleurs de DP-DHL du monde entier.

Andrea Kocsis, Président national adjoint de Ver.di, syndicat allemand affilié à l’ITF, a ajouté que les syndicats mondiaux doivent se renforcer afin d’utiliser efficacement ce processus de dialogue.

Lisez la déclaration d'UNI Global Union sur le protocole.

Ajoutez votre commentaire

Tous les commentaires