Les jeunes leaders de l’ITF félicitent l’UGTT pour son prix Nobel de la Paix

Les Co-présidents du Comité des jeunes travailleuses et travailleurs des transports de l’ITF ont envoyé leurs félicitations à l’Union générale tunisienne du travail (UGTT), qui s’est vu décerner le prix Nobel de la Paix 2015.

Le prix a été attribué au Quartet de dialogue national, dont fait partie l’UGTT, et qui s’est distingué pour « sa contribution décisive à la construction d’une démocratie pluraliste en Tunisie ». On reconnaît en effet que celui-ci a joué un rôle vital de médiation entre les différents partis de coalition islamiques et séculiers dans le gouvernement tunisien établi après le Printemps arabe.

Dans une lettre adressée à Houcine Abassi, Secrétaire général de l’UGTT, Sharon Li (SOS, Singapour) et Travis Harrison (Unifor, Canada) ont déclaré :

« Nous sommes fiers d’appartenir à la même famille syndicale.

Le leadership dont l’UGTT a fait preuve au sein du Quartet du dialogue national tunisien a montré au monde entier que le mouvement syndical – le plus grand mouvement démocratique qui soit – joue un rôle essentiel dans la mobilisation de citoyens ordinaires, en quête de paix et de liberté, autour de la défense de la stabilité, de la démocratie et d’une société civile. Votre mouvement est une source d’inspiration pour les syndicalistes du monde entier.

En tant que jeunes syndicalistes, nous partageons tout particulièrement la joie et la fierté du rôle qu’ont joué les syndicats membres de l’UGTT affiliés à l’ITF, à savoir la Fédération générale des ports et dockers, la Fédération nationale des transports et la Fédération nationale des chemins de fer tunisiens. »

Ils ont ajouté que cette récompense les animait dans la « lutte qu’[ils mènent] pour un monde meilleur pour les travailleuses et travailleurs, le peuple et l’environnement ».

Ajoutez votre commentaire

Tous les commentaires