International_womens_day_2014
#IWD2017

Veuillez lire notre politique de respect de la vie privée.

Journée internationale de la femme – 8 mars 2017

RSS Feed Click to subscribe to RSS feed

La Journée internationale de la femme est reconnue, célébrée et soutenue par des milliers d’organisations et d’individus à travers le monde.

  • Informations sur la campagne

    Quatre manières d’accroître le pouvoir mondial des travailleuses des transports lors de la Journée internationale de la femme 2017

    1.Participez à l’étude et diffusez-la autour de vous le 8 mars

    Le 8 mars, distribuez le questionnaire à vos collègues qui sont aussi représentant(e)s/responsables syndicaux et encouragez autant de travailleuses et travailleurs des transports que possible à répondre à l’enquête qui leur est destinée. Consultez les outils utiles pour l’enquête ici >>

    2. Travaillez avec votre centrale nationale sur le questionnaire de l’OIT

    Écoutez ici (anglais seulement) Chidi King, Directrice du département Égalité de la CSI, expliquer pourquoi la CSI souhaite que les syndicats des transports travaillent avec les centrales nationales pour préparer leurs réponses au questionnaire de l’OIT avant septembre 2017.

    3. Téléchargez la Boîte à outils « Passez à l’action »
    Le 25 novembre 2016, nous avons lancé une première version de la Boîte à outils de l’ITF « Passez à l’action pour mettre fin à la violence à l’égard des travailleuses des transports », disponible en arabe, anglais, français, russe et espagnol, qui constitue un outil pratique d’aide à l’organisation syndicale, à la négociation et aux campagnes. Nous avons maintenant ajouté davantage de contenu à cette ressource appréciée et nous lancerons la deuxième version ici le 8 mars, à l’occasion de la JIF.

    4. Aidez-nous à faire passer le message
    Consultez notre blog ici sur l’élimination de la violence à l’égard des travailleuses des transports. Retrouvez-nous sur Facebook et suivez notre fil Twitter en utilisant le hashtag #ITFwomen, pour partager des contenus en vue de soutenir notre campagne pour une convention de l’OIT.


    Pour la famille ITF, elle a pour objectif d’obtenir des droits pour les femmes et d’accroître leur visibilité et leur participation au mouvement syndical et au secteur des transports.

    Cette Journée constitue l’occasion pour les syndicalistes du monde entier – hommes et femmes – d’unir leurs forces, de braquer les projecteurs sur les problématiques des travailleuses des transports de chaque secteur et les actions entreprises pour lutter pour la justice et l’égalité.

    Cette année, l’ITF a décidé de consacrer cette journée du 8 mars à soutenir et encourager les affiliés à participer à deux axes de travail passionnants : « l’Étude sur l’égalité dans les transports » et la campagne en faveur d’une convention de l’OIT sur la violence et le harcèlement à l’égard des femmes et des hommes dans le monde du travail.

    Étude sur l’égalité dans les transports

    Au cours des dix dernières années, la crise économique mondiale, l’austérité, la technologie et l’automatisation ont eu un impact profond sur l’industrie des transports.  Afin d’apprécier de façon globale la portée et l’impact de ces facteurs et d’autres sur l’(in)égalité hommes-femmes dans les lieux de travail du transport, la Fédération internationale des ouvriers du transport mène une « Étude sur l’égalité dans les transports », qui comprend une enquête à l’intention des travailleurs et un autre questionnaire destiné aux représentant(e)s/responsables syndicaux. Elle sera lancée le 8 mars.

    L’enquête s’adresse aux travailleuses et travailleurs employés de façon formelle ou informelle dans l’industrie des transports. Elle aidera à dépeindre les perceptions des travailleuses et travailleurs de la portée et de l’impact des politiques et pratiques des employeurs encourageant l’égalité entre les sexes et dissuadant le harcèlement et la violence sur les lieux de travail du secteur des transports.

    Le questionnaire est destiné aux délégués, militants et responsables syndicaux, et permettra de rendre compte de leur perception des problèmes majeurs dans leur syndicat face aux questions de l’(in)égalité hommes-femmes, la discrimination et la violence. Les questions porteront sur l’action syndicale – les campagnes pertinentes menées – ainsi que sur les politiques de l’employeur et les lois et/ou règlementations nationales sur ces thèmes.

    Les données récoltées seront utilisées pour élaborer des stratégies de négociation collective qui inciteront les employeurs à mettre en place davantage de politiques et pratiques pour faire progresser l’égalité hommes-femmes et prévenir le harcèlement et la violence à l’égard des femmes au travail. Les résultats nous seront également précieux pour fournir des preuves de la nécessité d’une convention de l’OIT sur la violence et le harcèlement à l’égard des femmes et des hommes dans le monde du travail.


    La participation à cette enquête est facultative et anonyme. Elle est disponible en arabe, anglais, français, hindi, portugais, russe, espagnol, et suédois et il est même possible d’y répondre sur un téléphone portable. Vous pourrez prendre part à l’étude jusqu’au 8 août 2017.

    Avec votre aide, nous pourrons contacter un très grand nombre de travailleurs et travailleuses de représentant(e)s/responsables syndicaux sur les lieux de travail les plus divers et obtenir une étude solide qui bénéficiera à toutes nos campagnes syndicales.


    Campagne en faveur d’une convention de l’OIT

    L’ITF fait partie d’une communauté internationale œuvrant pour une convention de l’OIT sur la violence et le harcèlement à l’égard des femmes et des hommes dans le monde du travail. Nous nous battons pour obtenir un instrument juridique fort qui reconnaisse les travailleuses des transports comme groupe à haut risque.

    Fin mars, l’OIT (Organisation internationale du travail) enverra un questionnaire aux gouvernements, centrales syndicales nationales et organisations d’employeurs afin d’obtenir leurs opinions et des éléments de preuve sur la nature des enjeux et la forme que devrait prendre l’instrument final. Ce questionnaire sera l’occasion rêvée d’exposer les expériences et les besoins des travailleuses des transports ; par conséquent nous vous encourageons à travailler sur le questionnaire avec votre centrale syndicale nationale pour exploiter cette opportunité. La Confédération syndicale internationale (CSI) communiquera aux centrales syndicales nationales des orientations de réponse. Cliquez ici pour en savoir plus sur la campagne de la CSI et accéder au briefing en arabe, anglais, français et espagnol.

    C’est maintenant le moment opportun de prendre contact avec votre centrale nationale pour faire part de votre souhait de participer. Veuillez nous informer de toute information liée à l’industrie des transports incluse dans votre réponse en écrivant à women@itf.org.uk.

    Les travailleuses des transports dont les vies professionnelles sont pétries de violence comptent sur vous !


Ajoutez votre commentaire

Tous les commentaires