Breaking the code mock hero 2
DHL enfreint son propre Code

Veuillez lire notre politique de respect de la vie privée.

Révélations sur Deutsche Post DHL, le géant de la livraison

RSS Feed Click to subscribe to RSS feed

Mise au jour d’agissements au Chili, en Colombie et au Panama

  • Informations sur la campagne

    Une enquête universitaire indépendante a conclu que la multinationale allemande Deutsche Post DHL ne respecte pas ses propres procédures et engagements énoncés dans son « Code de conduite » et ce de « manière grave et systématique », ni les normes internationales du travail.

    Ce rapport est fondé sur les entretiens avec des travailleuses et travailleurs de DHL au Chili, en Colombie et au Panama. En voici un extrait :

    • Valentina Pacheco, une employée de DHL au Chili, s’est blessée au travail en raison d’un manque de formation. Mais son supérieur « exige que j’atteigne les mêmes objectifs qu'un homme de 28-30 ans, alors que je suis une femme de 48 ans ».
    • José Ignacio en Colombie a rejoint le syndicat mais son fils s’est fait licencier suite à une lettre de client exigeant son licenciement, lettre qui aurait été inventée, selon un témoignage.
    • Miguel García, pilote chez DHL Panama, a dû payer les réparations de son appareil et les frais d’hôtel après un atterrissage forcé à l’étranger. Il a été suspendu après avoir saisi l’Autorité de l’Aviation civile.
    • Le licenciement de 42 travailleurs de DHL Chili en raison d'un appel à la grève. « Il est évident que l’entreprise mène une campagne pour éliminer le syndicat », a déclaré Pablo Millán, du syndicat DHL Express.
    • Des membres du syndicat menacés de licenciement pour qu’ils cessent de dénoncer le comportement de DHL ; il apparaît que DHL a écrit les lettres de démission du syndicat pour les employés.
    • DHL utiliserait des microphones cachés pour surveiller les conversations des employés, et intercepterait les appels téléphoniques des syndicalistes.

    Passez à l’action !

    - Informez-vous. Lisez la synthèse à l’intention des médias, le rapport complet et le communiqué de presse.

    - Dites au PDG de DHL de regarder la vérité en face et de traiter ses salariés avec le respect qu'ils méritent.

    - Envoyez un selfie pour témoigner votre solidarité aux travailleurs du Chili, du Panama et de Colombie en utilisant le hashtag #respectatDHL.

Ajoutez votre commentaire

Tous les commentaires