Déclaration de l’ITF et de l’ETF : « Les salariés de DHL en Turquie ont obtenu justice »

La Fédération internationale des ouvriers du transport (ITF) et la Fédération européenne des travailleurs des transports (ETF) se félicitent de l’ouverture de négociations entre DHL Turquie et le syndicat TÜMTİS en vue d’une convention collective.

La Fédération internationale des ouvriers du transport (ITF) et la Fédération européenne des travailleurs des transports (ETF) se félicitent de l’ouverture de négociations entre DHL Turquie et le syndicat TÜMTİS en vue d’une convention collective.

Cette bonne nouvelle a été confirmée hier dans un Communiqué conjoint de l’ITF et de DHL.

Pour le Secrétaire général de l’ITF, Steve Cotton, nous devons tirer les enseignements de cette situation : « Il s’agit d’un grand pas en avant pour salariés de DHL en Turquie. Leur force et leur résilience, et le soutien de leurs camarades du monde entier, ont contraint l’entreprise à s’asseoir à la table des négociations. Mais cela n’aurait pas dû prendre tout ce temps. DHL doit comprendre, et vite, que notre protocole mondial n’est pas de la figuration. L’ITF, en tant que famille mondiale de plus de 20 millions de travailleuses et travailleurs des transports, n’aura de cesse tant que les droits syndicaux ne seront pas respectés à tous les niveaux, dans les moindres recoins du monde. »

Le Président de l’ETF, Frank Moreels, a mis l’accent sur la dimension internationale de la riposte : « Justice a été obtenue pour les travailleuses et travailleurs de DHL Express en Turquie, et ceci nous prouve que la solidarité internationale peut réaliser de grandes choses. En juin, la journée d’action DHL a rassemblé des travailleurs et syndicats du monde entier et a fait monter la pression sur DP-DHL, avec au final la victoire que nous connaissons aujourd’hui en Turquie. »

Le Secrétaire général de l’ETF, Eduardo Chagas, pense à l’avenir : « Bravo aux salariés de DHL en Turquie. Nous pouvons maintenant aller de l’avant et construire une relation de confiance avec l’entreprise. Il est essentiel que la direction de DHL Turquie aborde ces négociations avec un bon esprit et qu’une convention collective acceptable puisse être conclue rapidement, car le personnel la mérite. »

Le Président de TÜMTİS, Kenan Öztürk, a salué le soutien international : « Voilà ce que peut réaliser la solidarité internationale. Le soutien que nous avons reçu des quatre coins du monde nous a donné la force de continuer et d’obtenir justice pour nos membres chez DHL. Merci à toutes les peonnes qui nous ont apporté leur soutien. »

En savoir plus sur le protocole entre DP-DHL, l’ITF et UNI Global Union.

 

Ajoutez votre commentaire

Tous les commentaires