Organiser les travailleurs informels du secteur des transports ? Consultez le nouveau livret de l’ITF

L’ITF a conçu un livret pédagogique pour aider les syndicats qui organisent des travailleurs informels du transport en s’appuyant sur les enseignements tirés de son projet de trois ans destiné à améliorer la capacité des syndicats à organiser et à représenter ces travailleurs.

Le livret de 45 pages –  Le pouvoir des travailleurs informels des transports –  analyse l’industrie des transports informels et les problèmes que rencontrent les travailleurs informels, examine de nouveaux modèles et méthodes d’organisation, et envisage les implications pour le mouvement syndical. Il comprend :

  • des études de cas couronnées de succès – y compris l’organisation de chauffeurs d’e-rickshaws (ndt : tricyles électriques) au Népal, de personnels des taxis dans les aéroports en Ouganda et de personnels des taxis à New York aux États-Unis ;
  • un guide pour concevoir une stratégie d’organisation ;
  • la charte de l’ITF sur les travailleurs informels des transports ;
  • un résumé des principaux enseignements tirés du projet ; et
  • des activités pour stimuler la discussion.

Le projet de l’ITF et du Global Labour Institute sur les travailleurs informels des transports a été lancé en 2013 et financé par la FNV Mondiaal des Pays-Bas. Il reposait sur des syndicats-mentors en Asie, en Amérique latine et en Afrique qui avaient su déployer des compétences en matière de syndicalisation et disposaient d’expérience. Dans leur région respective, ces syndicats ont organisé des séminaires stratégiques et des ateliers de formation, et ils ont aidé d’autres syndicats à renforcer leurs compétences et à concevoir des politiques pour établir des organisations de travailleurs informels.

Les syndicats-mentors ont mis au point de nouvelles méthodes d’organisation, adaptées de l’approche stratégique d’organisation de l’ITF – mappage des plaques tournantes informelles de transport, établissement d’alliances avec des associations informelles, enquêtes sur les relations de travail et soutien de la négociation collective auprès des employeurs, des gouvernements et des autorités du transport.

Alana Dave, Responsable de l’éducation à l’ITF et du programme de l’ITF « Nos transports publics », a déclaré que « l’organisation de travailleurs informels est un enjeu de taille. Je souhaite que ce nouveau livret soit une source d’inspiration et d’encouragement pour les syndicats. »

« Dans les transports urbains, des millions de travailleurs informels comptent sur la fourniture de services de transport pour vivre. Dans bien des villes, la plupart des transports publics sont informels. L’organisation des travailleurs informels des transports pour obtenir des droits liés à l’emploi et relatifs à l’organisation renforcera le pouvoir des syndicats dans les systèmes de transports publics dans toute la ville. »

Consultez le livet (disponible en anglais, français et espagnol).

Visionnez la vidéo qui accompagne le livret.

Pour en savoir plus sur le projet de l’ITF sur les travailleurs informels.

Un rapport indépendant encourage le recours à des syndicats-mentors dans le projet – Pour en savoir plus

Le livret soutient aussi le programme de l’ITF « Nos transports publics » – Pour en savoir plus.

Ajoutez votre commentaire

Tous les commentaires